AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

[DD / ATTENTION, VIOLENT] Sang et Damnation.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
PAROLES : 62
RENAISSANCE : 29/10/2016
AGE : 21
PATRIE : Grande Monarchie Omanique
CREDO : Je serais votre tombeau. ... C'est pas ça la phrase ?



PANTHERINAE ID
RANG: Acteur
RÉSUMÉ:
: 10
MessageSujet: [DD / ATTENTION, VIOLENT] Sang et Damnation. Mar 1 Nov - 16:19
Tokéla s’apprêtait dans sa demeure pour un événement quelque peu spécial : dans le but de montrer qu’ils étaient avec l’Omen, quelques Nobles de la Cité avaient organisés un… Cela répugnait quelque peu le puma de le dire, mais il n’y avait pas d’autres mots : un sacrifice. Ils espéraient sans doute que, de cette manière, Kutjah et le Rat les laissent plus facilement vaquer à leurs occupations véreuses. Le félin aux feux d’or ne pouvait qu’approuver cette pensée, ayant lui même subi le zèle du chef des gardes, mais de là à participer à un sacrifice… Il émettait quelques réserves. Pour cette occasion, il se paraît simplement d’une de ces capes noires faites en plumes de Corbeaux de Cendre-Bois – dont les motifs en forme de végétaux attiraient toujours ces gentes dames, attachée à l’aide d’une cordelette de fils d’or et de soie ivoire. Sobre et pourtant révélant toute sa richesse et son influence dans le monde ombrageux de la ville du Sud… Et de ses alentours, bien entendu. En plus de cette cape finement réalisée, il portait un demi-loup, un masque ne cachant que l’un de ses yeux d’or. Ce demi-loup, tout de noir recouvert – en réalité d’une peau de lézard de l’Oasis tannée et agrémentée de quelques écailles de serpents blancs de la même provenance – était surmonté d’un bois d’ébène solidifié par il ne sait quelle technique et qui remontait en spirale sur le côté de son œil gauche.

Voilà là de quoi montrer aux autres Nobles tout son être : il dévoilait impunément de cette manière sa double facette sans que quiconque ne comprenne. Un amusant jeu auquel il s’adonnait souvent. Donnant l’ordre à ses meilleurs assassins de le suivre discrètement et d’éliminer quiconque serait une menace pour sa personne, le puma sortit de sa démarche royale et pleine d’assurance. Il se faufila au travers des ruelles, attirant sur lui les regards éberlués des habitants qui le connaissaient : Tokéla affichait, rien que par cette tenue, sans aucun mot, son appartenance au culte de l’Omen, comme tant d’autres avant lui. Le puma ne pouvait s’empêcher de se demander s’il s’agissait là de la meilleure action pour le protagoniste qu’il était… Mais tout dans le Sud était fait pour que l’on adhère à cette nouvelle religion. Et 90 % des habitants y étaient déjà fidèles. Les 10 % restant, se cachant, ne serviraient qu’à des futurs sacrifices en bonne et due forme.

Le chemin jusqu’à la demeure de Gürlam, un félin savant mélange d’Ocelot et d’un lion avec une crinière aussi lisse que le crin d’un cheval, fût bien plus court que ce qu’il aurait pensé. D’un mouvement de queue, il ordonna à ses assassins de stationner dans les environs, d’un autre en l’air, de ne pas se faire voir sous peine de punition. Tokéla toqua et un serviteur lui ouvrit, l’invitant à pénétrer la demeure de son maître. Le félin ne se fit pas prier et disparut de la vue de ses serviteurs pour les heures à venir. Il enleva la capuche de sa cape et ordonna, toujours en bon noble qu’il était, qu’on le conduise auprès de son ami Gürlam. Ce que l’on fit.

« Ah, le voilà notre beau Noble ! Pourquoi diable as-tu mis tant de temps à venir jusque chez moi ?! Asticota Gürlam en s’avançant pour prendre dans ses pattes le puma souriant.

- Il fallait bien que l’on garde le meilleur pour la fin ! Aurais-tu donc voulu que tes invités ne soient pas éblouis par ma présence ?

- Haha, mais tant que tu portes ta cape, tu n’éblouis rien, vipère des sables ! Allez, mets-toi donc à l’aise : ta place est à mes côtés. »

Tokéla jeta un coup d’oeil derrière le félin : Gürlam s’était installé sur une sorte de balconnet surplombant la salle de danse dans laquelle les « festivités » allaient se dérouler. À côté du coussin du semi-lion, un autre, aux teintes bordeaux et aux bordures d’or lui était réservé. Sans se faire prier, il dépassa son ami et dégriffa sa cape, la laissant tomber sur la table basse, et s’installa royalement sur le coussin, remarquant d’ores-et-déjà quelques minettes alléchées par sa personne. Mais il remarqua aussi que plusieurs membres influents de ce qu’il considérait comme la nouvelle cour du Roi et de Kutjah étaient présents. Il renifla de dédain : il y avait donc tant de monde qui espérait s’offrir les faveurs des dirigeants ? C’était plutôt impressionnant, d’autant que quelques semaines auparavant, tous étaient de fidèles serviteurs de l’Unique. Gürlam revint vers lui et les deux mâles se mirent à s’entretenir de leurs commerces respectifs. Le lion était un des rares personnages que Tokéla trouvait digne de confiance et il était donc au courant de ses manigances. Comme Tokéla était au courant des siennes. Gürlam, ce vil petit Ocelot géant, avait un commerce fleurissant de contrebande. Il vendait également depuis peu des serviteurs de l’Unique aux adorateurs de l’Omen, ce qui expliquait comment cette fête s’était aussi vite mise en place. Finalement, le moment du début des festivités arriva et le lion se leva pour se tenir devant tous.

« Mes amis ! Nous sommes ici pour honorer notre Dieu, l’Omen ! Il tapa dans ses pattes et deux serviteurs traînèrent une jeune panthère des faubourgs. Un joli petit lot que Tokéla aurait bien mis à son service, si seulement elle n’allait pas mourir d’ici quelques minutes. Voici notre sacrifice en sa grandeur ! Que la mort de cette impure nous apporte prospérité ! Que cette mort fasse de nous les plus fidèles des serviteurs de l’Omen ! »

Hurla Gürlam, bien vite repris par les Nobles de l’assemblée. Le puma ne fit pas exception. Des tambours se mirent à résonner dans la pièce et Tokéla battit de la queue en rythme. La jeune femelle, sans doute pas bien âgée au vu de son minois, pleurait à grosses larmes, suppliant qu’on la laisse partir, qu’elle s’adonnerait elle aussi au culte omanique : inutile, son sort était fait. Gürlam, qui était descendu pour effectuer lui-même la besogne, essuya d’un revers de sa patte le ruissellement des larmes, lui murmurant qu’il était vain de se morfondre, lui affirmant qu’elle allait servir une grande cause par son sacrifice. Les tambours accélérèrent alors que le lion tournait le sacrifice en spectacle macabre. Bien vite, avec l’excitation amenée par la musique, des « à mort » s’élevèrent de la foule en proie à une électrisante joie que, cette fois, Tokéla ne comprenait pas vraiment. Il la feintait avec succès mais ne la comprenait pas. Puis, enfin, on mit fin aux jours de la douce : Gürlam, puissant félin, planta ses crocs dans la gorge de la demoiselle, tout en lui lacérant le ventre et le poitrail. Il ne s’arrêta que lorsqu’elle ne bougea plus. Le lion ordonna qu’on l’ouvre tandis qu’il se barbouillait du sang de sa victime.

« Venez, frères et sœurs ! Venez plonger vos pattes dans le corps de cette impure et en ressortir purifiés par l’Omen vous accordant sa bénédiction ! »

Le noble puma prit place dans la queue qui se formait. Mais son esprit vaquait ailleurs. Il se demandait comment on en était arrivé là, à tuer pour un Dieu dont on ne savait finalement rien, encore moins que l’Unique du moins. Il en voulait à Kutjah de manipuler celui qu’il avait visé comme marionnette. Il en voulait à Rhandsor pour tout ce qu’il avait fait. Il en voulait à Saqr d’être un naïf Roi qui ne se tournait pas vers les bonnes personnes – comme lui ! Mais il leur était reconnaissant à tous pour le malheur qu’ils apportaient. Un sourire carnassier se glissa à ses babines alors qu’il continuait d’avancer. Avec cette situation, il allait pouvoir s’en donner à coeur joie et permettre à encore plus de personnes de le voir comme le protagoniste qu’il se voulait être. En réalité, tout cela ne pouvait que lui être bénéfique. Et il espérait bien en profiter un maximum. Ses assassins allaient être mis à rude épreuve, sans aucun doute. Ses voleurs sauraient aller trouver des informations pour le compte des deux camps : Unique et Omen. Et, bien entendu, ses catins jouiraient de nombreux clients, dans tous les sens du terme.

Ce fût finalement à lui de s’avancer sur le corps de la panthère. La dardant de son regard doré, il se demanda si elle avait eu une famille, contrairement à lui. Si quelqu’un l’avait aimé, contrairement à lui. Si elle aimait quelqu’un, contrairement à lui.

« Allons, vas-y, Tokéla… Plonges donc tes griffes dans sa chair, mon frère... »

Vint lui susurrer Gürlam, le faisant frisonner. Obéissant plus par instinct et par goût du sang, Tokéla feula avant de se laisser aller à donner de nombreux coups de griffes dans le ventre et bas-ventre de la femelle qui n’avait plus de formes. Du sang vint tacher sa robe brune mais le félin continua sous les rires amusés de son ami. Cette nuit, il ne dormirait sans doute pas. Cette nuit, il ferait sans doute de nombreux cauchemars. Il avait beau ne pas l’avoir tué de ses pattes, il se posait de nombreuses questions quant à cette pratique et à ce qu’elle allait réellement leur apporter.

Tandis qu’il s’acharnait sur le corps sans vie de la douce panthère, une triste pensée lui traversa l’esprit : plus jamais l’Unique ne m’accordera sa bénédiction.


Tokéla parle en Wheat.

Tokéla personnage créé par Aka'. Avatar ©️ Dixie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
PAROLES : 246
RENAISSANCE : 07/08/2015
AGE : 19
PATRIE : The Herd
CREDO : « POUR L'UNIQUE !! »



PANTHERINAE ID
RANG: Acteur
RÉSUMÉ:
: 36
MessageSujet: Re: [DD / ATTENTION, VIOLENT] Sang et Damnation. Dim 6 Nov - 14:24
+ 15 gemmes !



Avatar (c) Nix.
Signature (c) Dumdog.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[DD / ATTENTION, VIOLENT] Sang et Damnation.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» "le sang des vikings"
» Attention à l'abus d'hormones
» Attention : changement de lieu pour la réunion du 27 aout !!!
» Le don du sang de cordon
» Bleu énorme suite à prise de sang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mörendrüll ::  :: Cité du Sud-