AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Donnez-moi seulement quelques minutes de répit pour oublier cette mascarade. - Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: Donnez-moi seulement quelques minutes de répit pour oublier cette mascarade. - Libre Sam 8 Aoû - 17:25
Le soleil irradiait de toute sa force. C'était une chaude journée d'été, étouffante et presque insoutenable. La grande forêt de Mörendrüll, dont les feuilles liées arrêtaient les rayons ensoleillés, offrait un couvert appréciable. La fraîcheur qui y régnait était douce et agréable. Et la Harde, s'étant établie en son coeur, en profitait.

Ses pattes silencieuses se posant avec une imposante et féline délicatesse sur la terre sèche, Rellehl cheminait parmis les hauts arbres qui s'élevaient jusqu'au ciel. Il s'était éloigné de La Harde depuis un moment, comme il le faisait assez régulièrement. Il appréciait ces escapades en solitaire qui lui donnaient l'occasion de souffler, de respirer un peu, seul, sans avoir à cacher quoi que ce soit à quiconque. Le poids du mensonge, la mauvaise conscience qui l'accablaient parfois rendaient ces moments nécessaires. Rellehl y avait pris goût et, à chaque étape, il délaissait les siens quelques instants pour s'isoler. Ces excursions étaient également un moyen d'observer les alentours, de guetter un éventuel danger. Ce n'était pas son statut d'être éclaireur ou sentinelle, mais cela s'accordait avec son envie de calme et il accomplissait ce travail avec plaisir.

Il accueillait avec délice l'ombre des arbres et la fraîcheur forêstière. Sa fourrure, davantage fournie que les Pantherinae classiques, comme tous ses frères, n'était pas tellement adaptée à la chaleur. La Harde serait bien mieux au Nord qu'au Sud, sur de multiples points.

Rellehl chassa ces pensées qui l'attireraient dans un gouffre de réflexion aussi sûrement que la fleur attire l'abeille. Il n'avait pas envie d'y songer pour le moment. Il ne put toutefois empêcher l'image de l'Impératrice se rappeler à sa mémoire. Son coeur se serra doucement tandis qu'il se demandait quand il la reverrait. Bientôt, espérait-il secrètement. Mais cela faisait longtemps - trop longtemps - que La Harde n'avait pas approché le Royaume du Nord. Et le manque de son aimée enserrait douloureusement sa poitrine.

Sortant de ses pensées, il ralentit la cadence et s'arrêta, regardant avec étonnement le paysage changeant autour de lui. Les rayons du soleil éclairaient, devant lui, un lieu plutôt étrange. Curieux, le Prius s'approcha avec prudence. C'était une falaise vertigineuse, surplombant un ravin, plus bas. Au sol, un enchevêtrement de racines et de feuilles cachaient, par endroit, le bord du précipice. Rellehl scrutait avec surprise le dangereux gouffre à ses pattes. Cet endroit singulier, caché parmi les arbres au sein de la forêt, avait dû en surprendre plus d'un. Personne ne s'attendait à tomber sur un tel endroit lors d'une simple balade.

Derrière Rellehl, un bruit se fit entendre. Dressant ses oreilles, le Pantherinae Prius tourna la tête dans cette direction, prenant soin de s'éloigner légèrement du bord de la falaise. Ses yeux scrutèrent attentivement la pénombre des arbres.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Donnez-moi seulement quelques minutes de répit pour oublier cette mascarade. - Libre Mar 1 Sep - 14:22
Donnez-moi seulement quelques minutes
de répit pour oublier cette mascarade.

Kahlan était encore partie chasser. Cette fois, elle s'était bien éloignée de son groupe et sa soif d'aventure ne s'arrêtait pas là. Elle s'était absentée depuis quelques heures déjà mais c'était devenu une habitude chez elle. La féline au pelage de jais s'était glissée dans une charmante petite forêt. Elle n'était jamais venue par ici mais elle sentait déjà un air frais caresser son pelage. Cela lui rappelait sa vie dans le nord. Des souvenirs qui n'arrêtaient pas de hanter ses pensées. Son existence était autrefois parfaite tandis qu'aujourd'hui, la maladie emprisonnait son corps un peu plus.

Tandis qu'elle s'enfonçait à travers les arbres, se fût un maigre lapin qui la sortit de ses songes. La pauvre bête avait à peine aperçu la tigresse qu'il s'était en allé vagabonder ailleurs. Heureusement, le flair de la belle l'aida à le retrouver. Il était rare qu'elle chasse en terrain inconnu, elle ne connaissait pas les habitudes des animaux et il était plus complexe de les piéger sans savoir où se trouvait leur refuge. Mais Kahlan ne refusait jamais les défis, bien au contraire. Elle suivit la boule blanche de façon très délicate, suffisamment loin pour que ses grandes oreilles ne puissent pas l'entendre approcher. Lorsqu'il se pencha pour grignoter un peu d'herbe, la rousse bondit de sa cachette. Ils entamèrent une course aux rebondissements certains. Il l'emmenait dans les profondeurs de la forêt, cherchant certainement son terrier.

La poursuite dura quelques minutes. La femelle regardait de temps en temps le décor afin de pouvoir sortir un jour de ce grand bois. Elle remarquait au loin, une lumière qui se faisait de plus en plus vive. Ils approchaient certainement d'un sentier semblable à un champ. Cependant, une odeur inconnue enivrait les narines du félin. Il y avait quelqu'un d'autre dans cette direction. La féline ne prit pas garde et traversa les derniers arbres. C'est alors que la petite bête fit un virage presque instantanée. Kahlan ne comprit pas tout de suite et lorsqu'elle remarqua la fausse, elle s'était retrouvée nez à nez avec un autre. Elle n'avait pas eu le temps de freiner et c'est dans une roulade grotesque accompagné de cet inconnu, qu'ils échappèrent de peu à la chute.

La rouge se redressa lentement en couinant. Son corps n'avait pas aimé les précédentes actions. Elle pencha d'abord son regard sur le ravin qui semblait immense. Elle lâcha un soupire, elle venait certainement d'éviter le pire. Puis, elle sentait cette odeur tantôt familière. Elle s'aperçue enfin qu'il y avait quelqu'un en dessous de son corps. Lorsqu'elle le remarqua, elle bondit en arrière. Les crocs et les griffes sorties, on pouvait entendre un grognement menaçant.

Elle détailla le mâle du regard. Une belle fourrure tigré par-ci et là aux tons bruns. Le personnage semblait bien plus grand qu'elle. Il était également doté de deux grandes dents. Son air un peu rustique lui fit comprendre que c'était un membre de ses fameux Pantherinaes Prius. Lorsqu'elle était encore dans la cité du nord, elle se souvenait que des rumeurs courraient les rues à propos de ses êtres emprisonné dans la glace. Mais elle n'avait jamais cherché à en savoir plus. Elle aurait peut-être dû.

Codage Utauko
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Donnez-moi seulement quelques minutes de répit pour oublier cette mascarade. - Libre Jeu 1 Oct - 22:02

Le Pantherinae Prius scrutait les fourrés tandis qu’un bruit de cavalcade approchait. Campé sur ses pattes, il s’apprêtait à bondir s’il le fallait. Toutefois, le lapin qui émergea de la pénombre et lui fonça droit dessus le surprit suffisamment pour le déstabiliser. Il se redressa aussitôt, tandis que l’animal effectuait un virage brusque à quelques mètres seulement de lui, pour détaler dans une autre direction. Alors que Rellehl, perplexe, reposait son regard sur l’orée du bois, une chose rousse surgit à vive allure dans sa direction. Avant qu’il n’ait eu le temps de réfléchir ou même de réagir, n’ayant pas pu freiner avant, elle le percuta violemment. Rellehl en eut le souffle coupé et se sentit chuter, pour finalement rouler au sol avec l’inconnu. Sonné, il peinait à reprendre ses esprits alors que ce dernier l’écrasait de tout son poids. Sûrement en comprenant la situation, celui-ci s’écarta brusquement en grondant, et Rellehl put reprendre sa respiration.

Il s’avéra qu’il s’agissait en fait d’une inconnue. Une Pantherinae Naturae à la fourrure rousse, avec un collier de feuilles. Rellehl se releva et commença à la dévisager, tout en s’époussetant et replaçant sa fourrure ébouriffée.

« Eh bien, lança-t-il, la toisant avec un haussement de sourcil, une pointe d’amusement perçant clairement dans sa voix, drôle de façon d’aborder quelqu’un. »

En tout cas, le lapin qui devait être sa proie s’était fait la malle et il devait déjà être bien loin. Avisant le gouffre à côté de lui, Rellehl se dit qu’ils avaient quand même une bonne étoile. Il se retourna vers l’inconnue, plissant les sourcils avec un air faussement suspicieux et un léger sourire au coin des babines.

« A moins que ce ne soit pour m’envoyer en bas de la falaise. »

Comme quoi, une chasse pouvait être dangereuse. Ceci dit, Rellehl nota que l’inconnue ne devait pas être du coin ; Si c’était le cas, elle ne se serait pas risquée à tomber du ravin pour un lièvre. Cela l’étonna toutefois qu’elle fut seule et, de ce qu’il en savait, il lui semblait qu’il n’y avait personne d’autre dans le coin. Du moins, aucun des éclaireurs de La Harde n’avait rapporté avoir croisé quelqu’un dans les parages. Malgré son apparente décontraction, Rellehl restait quand même sur ses gardes : après tout, l'inconnue pouvait se révéler hostile.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Donnez-moi seulement quelques minutes de répit pour oublier cette mascarade. - Libre Jeu 15 Oct - 13:23
Donnez-moi seulement quelques minutes
de répit pour oublier cette mascarade.

- Eh bien, drôle de façon d’aborder quelqu'un.

Aussitôt que l'inconnu avait parlé, elle recula dans un bond. Babines à l'air, griffes sortie et le pelage hérissant, elle lâcha un grondement. Kahlan redressa les oreilles, tandis qu'elle était toujours sur la défensive. Elle palpa la terre de ses griffes pour annoncer qu'elle n'était pas d'humeur. Elle pensait avoir affaire à ces satanés villageois du nord ou du sud. Ce qui la fit tiquer c'était les grandes dents qui décoraient sa mâchoire. Elle ne s'était pas intéressée aux histoires de Dandelion depuis qu'il l'avait jeté dehors, mais elle avait ouïe dire que des ancêtres avaient été ramenés à la vie et avait fuit le lion. C'était une bonne chose d'ailleurs, il était hypocrite et ne devait pas avoir d'allié en plus. Songeuse à ce dirigeant, elle se calma petit à petit. Son corps reprit une posture abordable et ses oreilles se redressèrent lentement. C'est lorsqu'une de ses feuilles de son collier tomba sur sa patte qu'elle revenait à la réalité.

- Mon dieu... Je t'ai touché ?! Non, non, non... Elle se mit à tourner en rond, contrariée. Elle ne voulait pas à nouveau poser ses pattes sur lui mais elle devait vérifier sa santé. Kahlan ne pouvait que prier pour que son ancêtre -la conclusion qu'elle s'était faite- ne soit pas atteint...

Elle se déplaça en rond pendant un long moment, cherchant une solution pour savoir si le virus avait été transmit ou non. Le mieux aurait été de l'emmener à Aznan ou Natu mais l'emmener au sein des walkers rendrait la situation pire. C'est donc en faisant les cent pas, qu'elle remarquait la grande falaise. Elle déglutit en voyant la profondeur de la chute et s'imaginait s'écraser en bas. Une sueur froide coula le long de sa tempe, alors qu'elle posa son regard sur le félin beige.

- Je me dois de te remercier d'avoir été là et de m'avoir couper dans m... Mon suicide... Je dirais.

Codage Utauko


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Donnez-moi seulement quelques minutes de répit pour oublier cette mascarade. - Libre Mar 27 Oct - 22:10
Rellehl avait raison de rester sur ses gardes. C'est du moins ce qu'il se dit quand l'inconnue, reculant d'un bond, prit clairement une attitude hostile et gronda à son encontre. Toujours méfiant, le Pantherinae Prius ne bougeait pas d'un poil, arborant un air faussement détendu et détaché. Vigilant en toutes circonstances, digne du guerrier qu'il était, comme chacun de ceux de sa race.

Attendant un geste ou un mot de la Pantherinae rousse, il continuait de l'observer calmement avec attention. Il remarqua petit à petit qu'elle semblait se calmer, abandonnant sa posture menaçante. Puis, d'un coup, son attitude changea du tout au tout : prenant une mine contrariée, la demoiselle commença à tourner en rond, murmurant « Mon dieu... Je t'ai touché ?! Non, non, non... ». Haussant un sourcil, il regarda son manège d'un air étonné. Serait-elle pudique à ce point là ? Il ne voyait pas quel mal y avait-il eu à ce contact, certes embarrassant mais loin d'être intime.

Alors qu'il allait lui répondre, elle planta son regard dans le sien et reprit la parole.

« Je me dois de te remercier d'avoir été là et de m'avoir couper dans m... Mon suicide... Je dirais. »

Un sourire taquin se peignit sur ses lèvres.

« C'est toujours un plaisir de sauver les demoiselles en détresse », Lui dit-il d'un air amusé.

Reprenant une mine plus sérieuse, il ajouta : « Fais plus attention la prochaine fois qu'un lièvre pointe son museau dans un endroit inconnu. »
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Donnez-moi seulement quelques minutes de répit pour oublier cette mascarade. - Libre Mar 10 Nov - 14:56
Donnez-moi seulement quelques minutes
de répit pour oublier cette mascarade.

- C'est toujours un plaisir de sauver les demoiselles en détresse, répondit le tigre.

Alors qu'il arborait un sourire amusé, la jeune femelle détailla un peu plus ses grandes dents. Elle enviait ces crocs, ils devaient être pratiques pour la chasse. Alors que la féline s'imaginait des choses diverses et variées, elle fut ramenée sur terre par une voix qui commençait à se faire familière :

- Fais plus attention la prochaine fois qu'un lièvre pointe son museau dans un endroit inconnu.

Kahlan hocha la tête. Bien que l'endroit ne lui soit pas si inconnu, elle en oubliait cette falaise immense. Elle ne pouvait pas non plus qualifié cette partie d'acquise car elle n'y était venue qu'une fois. Cette fois où les walkers avaient sauvé cet innovateur qui avait voulu se jeter dans le vide afin de savoir si il était capable de voler grâce à une invention. Maintenant qu'elle était revenue sur ses pas, elle revoyait parfaitement la scène. Cependant, lorsque la lionne chasse, elle n'y va pas de patte morte et tout ce qu'il y a autour ne compte plus. Elle était heureuse de ne pas être tombée, malheureusement, elle avait eu un contact avec ce félin et cela ne la laisserait pas de marbre.

- Tu m'as l'air gentil alors je dois te mettre en garde. Je suis porteuse d'un virus, je pense que tu en as entendu parler non ? Nous ne savons pas trop comment ce dernier se transmet, mais si tu commences à perdre tes poils, que tu as des migraines inexpliquées, des envies de vomir ou autres, c'est que tu es malade... Je préfère te le dire... Je m'excuse de t'avoir touché.

La femelle baissa les yeux, honteuse. Cela lui servirait de leçon, en plus d'avoir faillit y laisser la vie, elle ferait peut-être perdre celle d'un innocent. Qui plus est son sauveur. Elle ne pouvait que le mettre en garde et rien de plus. Si il y avait eu Natu dans les parages, elle aurait pu y jeter un coup d'œil mais ce serait du suicide que d'emmener le blond auprès des siens.

- Si jamais tu dois maudire quelqu'un, sache que je m'appelle Kahlan.

Codage Utauko
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Donnez-moi seulement quelques minutes de répit pour oublier cette mascarade. - Libre
Revenir en haut Aller en bas

Donnez-moi seulement quelques minutes de répit pour oublier cette mascarade. - Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» au secours, aie aie aie
» chauffeur a été épinglé par la police municipale parce qu’il laissait tourner le moteur de son bus, à l’arrêt quelques minutes en gare de Brétigny.
» Caen. 24 600 foyers privés d’électricité quelques minutes ce matin
» Votre musique...quelques minutes de bonheur
» Quelques souches d'homéopathie pour l'agoraphobie, la phobie sociale, l'anxiété, le trac....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mörendrüll ::  :: RPs Terminés-