AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

[ÉVÉNEMENT] Secousses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: Re: [ÉVÉNEMENT] Secousses Dim 16 Aoû - 18:47
Décidément, je commence à faiblir. Aucun projectile n'a atteint sa cible - en fait, mes cailloux ont carrément volé plusieurs mètres au-dessus de la tête du mille-pattes. Bon. Personne n'a rien vu, ça va... Heureusement que le médecin est là pour détourner l'attention avec ses exploits guerriers ! On dirait bien que la chance m'a quittée pour aller le rejoindre. Tant mieux ! Voilà que le rampant se retrouve presque paralysé.

Il ne bouge plus, je devrais réussir à le toucher, cette fois. A moins que le stress de la situation mêlé à la douleur lancinante de mon épaule ne me fasse perdre tous mes moyens... C'est que j'ai un peu l'impression que ma vue se trouble, quand même. L'idée la plus sage serait d'aller me cacher dans un coin et d'attendre que tout cela cesse - mais vous me connaissez, je suis téméraire. Et cette témérité me perdra, sans nul doute !

J'envoie un morceau de poutre, merveilleusement brisé en pointe, aux pattes de Naal. De là où je suis, impossible de m'en servir, mais le médecin pourrait l'utiliser comme un pieu et le planter pile dans le point faible du monstre.

- Monsieur le médecin ! Plantez-lui ça !

Mon conseil lancé, j'essaie cette fois de blesser la bête moi-même. Me concentrant sur la brèche dans la cuirasse, je propulse encore quelques pierres, espérant que, cette fois, elles atteignent leur cible.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
PAROLES : 461
RENAISSANCE : 08/01/2015
AGE : 21
PATRIE : L'Inconnu
CREDO :

Il est omnipotent.




PANTHERINAE ID
RANG: Légende
RÉSUMÉ:
: Une Infinité
MessageSujet: Re: [ÉVÉNEMENT] Secousses Dim 16 Aoû - 18:47
Le membre 'Antiva' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

Antiva est une lanceuse hors-paire, seulement de pauvres petites pierres ce n'est rien de bien dangereux comme arme. En effet, Noxious est blessé mais il l'est peu.

Bonus de 2pts parce qu'Antiva vise une zone sensible.


Désolé pas de joli illustration raté maison D: Ça ne serait tardé!
Spécialité: ???
Danger: Cri strident (effets inconnus)
Faiblesse: ???
Vitalité: 31/80

Exclamation Compte tenu du fait de mon petit manque d'activité ces derniers jours, on va jouer les Prolongations! Vous avez jusqu'au 17/08/2015 à 15h.

DÉFIS! Vous avez jusqu'au 16/08/2015 à 18h00 pour tuer Noxious. Passé cette date, Noxious aura gagné et hantera les égouts de la cité du Nord... Qui sait de quoi il est capable!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pactemorendrullrpg.forumactif.org
AuteurMessage
avatar
PAROLES : 30
RENAISSANCE : 06/08/2015
PATRIE : Northern Kingdom


PANTHERINAE ID
RANG: Acteur
RÉSUMÉ:
: 19
MessageSujet: Re: [ÉVÉNEMENT] Secousses Dim 16 Aoû - 19:06
Alors qu’il était concentré à déchirer la peau et à entailler la chaire de la bête, Naal semblait parvenir à toucher un point sensible du monstre. Son pelage avait doublé de volume, le rendant plus impressionnant qu’à l’accoutumé. La peluche se souciant du bien être des autres était presque devenu un combattant redoutable et les vagues d’adrénaline lui brouillait toute inquiétude. C’était presque comme s’il avait oublié qu’il était entouré de ses concitoyens. Rien d’étonnant, les félins étaient avait tout des prédateurs, il était tous proche des Prius sur le plan des instincts meurtriers qui pouvaient se développer en eux.

Une de ses concitoyens le sortit de sa torpeur. Il fut d’un coup ramené à la réalité – heureusement car sinon, il aurait pu oublier qu’il était mortel et qu’il ne devait pas prendre trop de risque-. Ses griffes bien encrées dans la chaire. Le fauve se saisit de l’arme que lui avait lancée la femelle. L’engin n’était pas facile à manipuler. Mais combiner leur effort pour immobiliser le monstre et le blesser était une idée qui lui semblait géniale. Encore fallait-il parvenir à viser le point faible du monstre.

Le félin s’arqua sur ses pattes arrières, toujours agrippées à un rebord de carapace. Il tenta de redresser le pieu entre ses dents et ses pattes avant, puis il frappa. Avait-il atteins sa cible ?

hors-rp:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
PAROLES : 461
RENAISSANCE : 08/01/2015
AGE : 21
PATRIE : L'Inconnu
CREDO :

Il est omnipotent.




PANTHERINAE ID
RANG: Légende
RÉSUMÉ:
: Une Infinité
MessageSujet: Re: [ÉVÉNEMENT] Secousses Dim 16 Aoû - 19:06

Le membre 'Naal' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

Voilà une bien belle attaque, remercions Antiva pour avoir fournis son arme à Naal. Malheureusement, elle ne parvint pas à frapper la cible comme il se devrait. Noxious se remet à gigoter ce qui perturbe le medecin qui n'arrive pas à atteindre la chaire de l'affreux insecte. Au lieu de ça il frappe sur une zone cuirassée, mais ce n'est pas sans blesser Noxious.

Malus de 3pts pour l’échec.



Désolé pas de joli illustration raté maison D: Ça ne serait tardé!
Spécialité: ???
Danger: Cri strident (effets inconnus)
Faiblesse: ???
Vitalité: 25/80

Exclamation Compte tenu du fait de mon petit manque d'activité ces derniers jours, on va jouer les Prolongations! Vous avez jusqu'au 17/08/2015 à 15h.

DÉFIS! Vous avez jusqu'au 16/08/2015 à 18h00 pour tuer Noxious. Passé cette date, Noxious aura gagné et hantera les égouts de la cité du Nord... Qui sait de quoi il est capable!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pactemorendrullrpg.forumactif.org
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: Re: [ÉVÉNEMENT] Secousses Dim 16 Aoû - 21:50

Je commençais à penser que les crocs ne valaient rien du tout contre le monstre. Chaque fois que j'essayais de faire mal à la bête, soit je rate mon coup dû à la vivacité de ses esquives, soit je rencontre ses carapaces. Il fallait que je laisse tomber cette idée.

Le crie qu'avait poussé la bête juste avant ne m'avait pas juste rendue sourd quelques minutes. Par la suite je vis les images devant mes yeux se tordre, devenir flou. C'était comme si on venait de m’assommer. Un mal de crâne vient suivre et combler le tout. Je grimaçais de douleur et me retirai pour me mettre à l'écart. Il fallait que j'attende car pour le moment je me retrouvais aussi inutile qu'un nouveau-né.

Je réussis tant bien que mal à m'étaler, en ayant zigzagué, auprès d'une grande maison qui n'avait pas encore était détruite. Je me plaquais contre un mur et continuer de voir ce qui m'entourer tanguer comme si je me trouvais sur un bateau en pleine mer.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: Re: [ÉVÉNEMENT] Secousses Dim 16 Aoû - 22:27
C'est donc dans le soutien que j'excelle... et dans la lapidation. Le médecin a compris et a su utiliser le pieu improvisé. Peut-être Nakreon, en général et soldat plus habitué à manier les armes, l'aurait-il utilisé de manière plus efficace - sauf que le seul allié disponible est le soigneur. Soit le cri du rampant a assommé les autres, soit ils sont morts, soit ils font semblant, mais en tout cas... heureusement que les civils sont là !

- Bien joué, Guérisseur !

Quelques encouragements sont toujours bons à prendre, non ? En tout cas, c'est ce que disent les bardes de passage à la taverne. Ne perdant pas totalement mon naturel optimiste, j'essaie donc de pousser les autres à se battre de toute leur âme.

- Haut les cœurs, mes amis ! Nous allons l'emporter !

Peut-être mes paroles parviendront-elles à faire naître un regain d'énergie dans leurs cœurs fatigués... Quant à moi, je n'oublie pas ma tâche première : détruire la sale bestiole. Mais mes cailloux ne servent pas à grand-chose... Tiens, et si j'essayais de provoquer l'éboulement de mon tas de gravats ? Si ne serait-ce qu'un seul des nombreux anneaux de son corps se retrouvait coincé, ça nous serait très utile... En espérant ensevelir plus qu'un seul anneau, je commence à creuser dans mon tas de décombres, à des points que je juge stratégiques. Reste plus qu'à savoir si le tout va effectivement s'ébouler ou pas...

[Antiva, trop occupée à exécuter son plan, n'attaque pas pendant ce tour. Du coup, je lance deux dés d'initiative : le premier pour savoir si ses encouragements vont parvenir aux oreilles des autres et les motiver (on n'sait jamais, ça pourrait leur donner un bonus !) et le second pour savoir si elle va parvenir à faire s'écrouler les décombres sur Noxious ou s'ils ne vont pas bouger. Vu que c'est un peu technique, j'me suis dit qu'une explication pourrait aider quelques-uns o/ Et oui je me permets d'essayer des trucs, pardon ♥]
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
PAROLES : 461
RENAISSANCE : 08/01/2015
AGE : 21
PATRIE : L'Inconnu
CREDO :

Il est omnipotent.




PANTHERINAE ID
RANG: Légende
RÉSUMÉ:
: Une Infinité
MessageSujet: Re: [ÉVÉNEMENT] Secousses Dim 16 Aoû - 22:27
Le membre 'Antiva' a effectué l'action suivante : Lancer de dés
Il y a beaucoup trop de brouhaha et d’excitation aux alentours pour que les autres fassent réellement attention aux encouragements d'Antiva. C'était tout de même bien tenté étant donné qu'ils arrivent aux oreilles de l'Empereur Dandelion. Espérons que ça lui redonne de l'énergie de voir que ses sujets s'unissent afin de protéger leur patrie.

+ BONUS L'initiative étant bonne, l'Unique lui même la remarque et donne un bonus de 2 points pour les prochaines attaques de Antiva et de Dandelion.

--------------------------------
Impressionnant! Antiva a réussi à faire s'écrouler sur Noxious tout un tas de rocher. Décidément, elle aime la caillasse! Cela dit... Il y a un petit hic: Le pauvre Naal se trouve surpris par l'éboulement, va t-il pouvoir l'éviter?



Désolé pas de joli illustration raté maison D: Ça ne serait tardé!
Spécialité: ???
Danger: Cri strident (effets inconnus)
Faiblesse: ???
Vitalité: 25/80

Exclamation Naal devra lancer un dé de défense pour savoir s'il a été blessé par l'éboulement ou non.

Exclamation Noxious est bloqué sous les décombres! Il est vraiment temps de s'occuper de lui. A vos plumes fiers guerriers, sortez votre plus beau RP pour achever le rodant!
    > NOUVEAU DÉFI Ceux qui le souhaitent peuvent désormais poster ce que l'on va appeler un RP décisif! C'est un beau RP tout propre qui vise à séduire l'Unique, en y décrivant une attaque portée à Noxious qui est bloqué sous les décombres mais tente toujours de se débattre. Si vous choisissez cette option vous n'aurez pas besoin de lancer de dé mais vous serez soumis au jugement de l'Unique qui ajustera les PV de Noxious selon la qualité et l'originalité de votre post!


Compte tenu du fait de mon petit manque d'activité ces derniers jours, on va jouer les Prolongations! Vous avez jusqu'au 17/08/2015 à 15h.

DÉFIS! Vous avez jusqu'au 16/08/2015 à 18h00 pour tuer Noxious. Passé cette date, Noxious aura gagné et hantera les égouts de la cité du Nord... Qui sait de quoi il est capable!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pactemorendrullrpg.forumactif.org
AuteurMessage
avatar
PAROLES : 30
RENAISSANCE : 06/08/2015
PATRIE : Northern Kingdom


PANTHERINAE ID
RANG: Acteur
RÉSUMÉ:
: 19
MessageSujet: Re: [ÉVÉNEMENT] Secousses Lun 17 Aoû - 0:49



J’étais prêt à tout. Sauf peut être à cela. Presque happé par un compatriote, mon regard s’était éteint lorsqu’il fut claire pour moi qu’ il ne me serait pas permis d’éviter ce nouvel éboulis. C’était leurs fautes à tous. Je me sentais chuter, c’était devenu presque une évidence. Devrais-je fermer les yeux sur la trahison qui m’avait presque engloutie ? Que ne serions nous pas près à sacrifier lorsque l’anéantissement est à nos portes ? Pardonne-moi si j’ai échoué. J’avais préféré me résigner à ce qui me semblait être l’inévitable plutôt que de laisser monter en moi une vague de colère indigne de mon nom.


As a child, you would wait
And watch from far away.
But you always knew that you'd be the one
To work while they all play.



Mourir aujourd’hui, ou mourir demain, tant que cela n’était en d’autres noms qu’en celui de l’unique me satisfaisait pleinement. Après tout n’étions nous pas uniquement des pions présents pour défendre ce qui est pour nous le plus précieux : la paix, la confiance, la foi. Pour moi, tout semblait clair à présent. Ce n’était pas lorsque nous sommes au mieux de notre forme que nous sommes les plus puissants, mais bien lorsque nous bouffons la poussière pour la première fois que nous comprenons à quel point nous sommes vulnérables sans foi. Chaque fois que je bandais mes muscles, chaque fois qu’un frisson parcourrait me fourrure ambrée, je n’étais pas seul. Mon cœur appartenait à celui qui m’avait conduit ici. Et personne ne pourrait rien changer à cela. Jamais il ne me serait venu à l’idée de rejoindre un autre Dieu, d’abandonner mon idéal que j’ai façonné dans mon esprit au fil de ces quinze années de labeur. J’étais fatigué de me battre. Fatigué d’être seul, pourtant, aujourd’hui je semblais plus heureux que jamais, entouré du peuple auquel j’appartenant, je n’avais plus à me sentir seul, je pouvais simplement laisser émaner en moi la ferveur et à me laisser pousser pas l’engouement général. Certains auraient pu me croire stupide de m’être lancé ainsi dans la bataille au péril de ma propre existence, mais envisager une existence différente de celle que j’avais connu toujours connue – ou du moins celle qu’il me semblait avait toujours mené- était pour moi très douloureux. Quel fardeau que de devoir mener presque une éternité de solitude, de crainte et de doutes. Malgré tout, il resterait toujours l’Unique quelque part ; une pensée qui hantera toujours mon esprit. Les moustaches du félin frémirent. Mon souffle contrairement à mes pensées ne s’était pas apaisé.



Mon corps au repos me faisait souffrir. Comme si un braisier avait pris sa source au sein même de mes membres tendus. J’étais happé, il me semblait souffrir à chaque capture d’un nouveau souffle. Ce souffle bien que douloureux m’avait beaucoup apaisé lorsqu’il n’était plu pour moi possible de voir la lumière du jour, le soleil de l’Unique, la chaleur réconfortant des rayons sur mon pelage.



« Où suis-je ? Je ne vois plus, Aide-moi s’il te plait... Unique je ne veux pas perdre foi. » Minaudais- je entre deux souffles saccadés. J’étais enfouit sous les décombres avant même d’avoir eu le temps de comprendre ce qui m’était arrivé. J’avais l’impression d’avoir était désarticulé, broyé – certains dans un autre monde aurait pu dire sans se tromper que j’avais eu l’impression d’être passé entre les lames d’un mixeur, pour moi, c’était comme être passé entre les crocs d’un Prius-. Il m’aurait été à cet instant impossible d’expliquer dans quelles positions délicates mon corps s’était plié ou déplié. Allié à la sensation délicate de ne plus rien être d’autres qu’un vulgaire pantin, je n’osais plus bouger un muscle de peur que celui-ci n’aggrave cette sensation de picotement qui s’intensifiait peut à peu jusqu’à irriguer toute mon épine dorsale.


Quelque part, la douleur était un soulagement puisqu’elle me rappelait aisément ma condition de mortel, l’unique ne m’avait pas rappelé à lui. S’étant renseigné sur les coutumes du sud, j’avais toujours espéré pouvoir être à leur image momifié afin d’aller trouver l’Unique dans l’autre monde, mais ressentant mon propre corps comme s’il avait été trainé en tout sens par la bête dans les décombres. Je craignais de mourir dans un état qui ne permettrait à personne de faire un cadavre digne de se présenter devant l’Unique.


« J’aurai trop honte de me présenter à toi dans mon état, je me doit de ne pas mourir aujourd’hui ». Ses yeux s’étaient fermé un instant, oubliant l’agitation générale.


Pourtant, j’ignorai encore si j’avais réellement été grièvement touché par les chutes de décombres.

Mon corps était tendu sous le coup de la douleur. L’état de choc m’avait cloué au sol. J’étais sonné et désorienté. Les yeux mi-clos, il me fallut quelques secondes pour prendre conscience de ce qui se déroulait autour de moi. Ma patte était immobilisée par un rocher. A la vue de l’hémoglobine qui venait entacher mes vibrisses blanches juste sous ma truffe, je compris que j’avais malheureusement été touché par l’avalanche de décombre. Mon corps entier était entaillé de toute part, mais ces blessures n’étaient pas grave, la plus inquiétant était celle que j’avais à l’antérieur droit. Je ne parvenais plus à sentir mes griffes. Ma patte était grièvement endommagée, elle ne me servirait certainement pas avant un bon moment dans l’état dans laquelle elle se trouvait à cet instant. & je regrettais de ne pas m’être équipé de mon matériel de secours avant de quitter le palais. On apprend de nos erreurs parait-il, un bon onguent m’aurait certainement aidé à tenir le coup, et l’idée de ne pouvoir désinfecter ces plaies était presque insoutenable. A croire que j’étais quelque peu mysophobe malgré moi.

Je ne doutais pas du fait que l’os avait été touché. Mais encore fallait-il dégager sa patte afin de ne pas rester trop vulnérable face à la bête, ignorant que celle-ci était immobilisée grâce à cette avalanche qui m’avait moi aussi quelque peu immobilisé. Afin de me dégager, je du multiplier les efforts. Il me fallut contorsionner mon corps afin de pouvoir faire levier sur le rocher grâce à mes pattes arrières. Je fus dégagé assez vite et pu enfin me relever et chercher une issue. Claudiquant sur mes trois pattes valides, j’apparus enfin au grand jour. J’étais épuisé et pourtant les montées d’adrénaline me permettaient de rester encore debout malgré mes blessures.

J’étais décidé à chasser cette bête d’ici. Car cette ville nous appartenait à nous espèce félin, fils de l’Unique et serviteurs de l’empereur Dandelion. Personne n’était en droit de nous voler notre bien. Profitant de mes dernières forces. Les yeux brillants, je balayait la scène du regard.


Here we are, don't turn away now,
We are the warriors that built this town.


Je secouais la tête pour retrouver mes esprits et faire retomber la pression. La scolopendre était vulnérable, c’était le moment de frapper pour en finir avec cette malédiction. Un ronronnement d’excitation à la limite de l’euphorie était monté dans ma gorge. Peut-être était-ce l’unique qui parlait à travers mes traits, ou bien simplement le fait que j’avais été sonné peu de temps avant, et que j’étais entrain de pêter un plomb. Avec des gestes désordonnés, à la limite de l’ivresse. Je me lançais une nouvelle fois sur le monstre, sur mes trois pattes valides je me saisis une nouvelle fois de la poutre que m’avait lancé plus tôt Antiva et décida de planter celles-ci dans l’articulation juste à l’arrière de la tête du monstre. Je pris mon élan, sauta, toucha ma cible. Mais les mouvements de la bête me lancèrent en l’air et incapable de m’accrocher à la carapace liste uniquement grâce à mes pattes valide. Je n’eus d’autres choix que de me réceptionna lourdement sur mon dos. Ignorant si la bête allait me dévorer pour sa venger de mon affront, ou si l’unique allait me venir en aide, je n’avais eu d’autres choix que de me rouler en boule et attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
PAROLES : 461
RENAISSANCE : 08/01/2015
AGE : 21
PATRIE : L'Inconnu
CREDO :

Il est omnipotent.




PANTHERINAE ID
RANG: Légende
RÉSUMÉ:
: Une Infinité
MessageSujet: Re: [ÉVÉNEMENT] Secousses Lun 17 Aoû - 0:49
Le membre 'Naal' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Défenses' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pactemorendrullrpg.forumactif.org
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: Re: [ÉVÉNEMENT] Secousses Lun 17 Aoû - 14:11
Elle n’aurait jamais cru cela possible. Pourtant, elle avait essayé. Elle avait réfléchi, avait creusé, avait fragilisé les décombres jusqu’à ce qu’ils cèdent sous leur propre poids. Et, quand ils roulèrent droit sur l’Ennemi, elle eut tout juste le temps de bondir sur le côté pour ne pas se faire happer. Aveuglée par la poussière soulevée par l’éboulement et abasourdie par les cris de détresse du mille-pattes, elle se retrouvait là, perdue, prostrée au milieu du champ de bataille.

Et puis, tout se calma. La poussière retomba, la bête perdit de sa voix. Clignant des yeux, elle vit la macabre silhouette se dessiner juste devant elle, déjà à demi enterrée. Elle avait réussi. Mais ce n’était pas encore terminé – le monstre bougeait, hurlait de colère. Cependant, Antiva restait là, à reprendre son souffle. Elle avait déjà beaucoup combattu, pour une blessée. Ce dernier exploit, surtout, lui avait sapé toutes ses forces.

Et c’est alors qu’elle le vit. Le Guérisseur, bondissant hors des décombres, des écorchures couvrant son corps et sa patte droite ensanglantée. Elle l’observa se saisir du pieu et s’élancer vers la tête du rampant pour l’y planter férocement. Son souffle resta coincé dans sa gorge tandis que, interdite, elle assistait à l’héroïsme de l’homme de médecine. Son acte ressemblait presque à… un sacrifice. Un dernier geste de bravoure avant la fin. Un dévouement incomparable à son pays, à son Empereur, à l’Unique lui-même. En fait, on aurait presque dit qu’il était possédé. Mais par quoi ? Une rage de vivre et de vaincre à toute épreuve, ou par l’Unique lui-même… ?

Petite Antiva voyait la scène au ralenti. Le prodigieux bond de Naal, le pieu planté dans le monstre. Cependant, l’émerveillement devait cesser à un moment ou à un autre, et il disparut quand Naal chuta. Juste devant les mandibules vengeresses de l’affreuse scolopendre. C’est là que la jeune tavernière perdit contrôle de son corps. Inspirée par la témérité du Guérisseur, ou poussée par sa propre inconscience, elle bondit le rejoindre. Elle se plaça devant lui, face à la gueule béante du mille-pattes, comme pour protéger son allié à l’aide de son propre corps. Les yeux blancs et vides étincelant comme des étoiles, elle sentit une force inconnue et étrangère courir à travers ses muscles. Son épaule cessa de la faire souffrir et elle eut l’impression que son corps tout entier s’électrisait. Un sang neuf coulait dans ses veines – ou peut-être était-ce tout le contraire… Peut-être s’agissait-il d’un ancien sang, ramené à la vie après des décennies d’oubli. Un sang enfoui sous quinze années de vie tranquille, mais miraculeusement rappelé à la surface. Aura-t-il entendu l’appel d’ancêtres guerriers, de fantômes du passé, poussant leur chère descendante à la bataille… Seul l’Unique le sait.

Mais c’est vrai qu’elle n’avait pas l’impression d’être seule. Et, du coin de l’œil, elle crut apercevoir à maintes reprises la silhouette éphémère de tel ou tel allié inconnu. Non, elle n’était pas seule. Un sourire vint se dessiner sur ses lèvres, ce même sourire éternel propre à sa personne. Ces êtres fantomatiques étaient sans doute dus à un habile jeu visuel de ses feux follets. Il n’empêche qu’Antiva, dans sa simplicité d’esprit, ne se posa pas de questions et y crut. Rassurée de se savoir entourée, heureuse de pouvoir protéger Naal, fière d’avoir tant accompli, elle se dressa dignement sur ses pattes et poussa un rugissement à en faire trembler les cieux. Petite Antiva avait déjà abattu une montagne – de gravats, certes, mais une montagne quand même. Petite Antiva réussirait bien à écraser un insecte…

« Mordred, Henri, Nakreon ! Avec moi ! »

Que les gardes protègent le Soigneur et l’Empereur. Cette poignée de héros occirait le monstre. Mais son épaule endommagée ne lui permettait pas de bondir sur son crâne... Cependant, Antiva avait déjà repéré les quelques endroits où, durant la bataille, des pattes avaient été arrachées. Contournant le rampant, elle utilisa un de ces points sans défense pour se hisser sur la carapace. Là, elle se retourna pour aider ses amis à grimper à leur tour sur la bête. Elle aida tous ceux qui se présentèrent à elle. S’agrippant à la cuirasse, elle courut jusqu’à la tête de la bête, manquant glisser à maintes reprises. Mais elle n’était pas seule et, alors qu’elle rattrapait ceux qui allaient tomber, ils l’aidaient en retour. C’est ainsi qu’ils atteignirent la tête, d’où s’élevait encore le pieu planté par Naal.

« Ensemble ! »

Appelant les autres, elle leva la patte. La bonne, celle dont l’épaule était intacte. Et elle l’abattit sur le monstre, toutes griffes dehors, pile à l’endroit touché par le pieu. Pile au point faible. Pile à l’articulation. Une patte, suivie de nombreuses autres, toutes colorées différemment, appartenant à des félins bien différents les uns des autres. Et ces félins s'unirent, s'acharnant sur le monstre. Des nobles, des roturiers, des soldats, des bijoutiers, des serveurs... des Nordiques.

We're in this... together.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
PAROLES : 79
RENAISSANCE : 30/07/2015
AGE : 17
PATRIE : Grande monarchie omanique


PANTHERINAE ID
RANG: Héros
RÉSUMÉ:
: 26
MessageSujet: Re: [ÉVÉNEMENT] Secousses Lun 17 Aoû - 17:54
Après mon attaque un coup de patte perdu m'atteind a la gueule. Je fut propulsé en arrière ou je retomba lourdement sur le sol. Mais il m'en fallait plus pour me faire tomber dans les vapes. J'allais me relever. Mais l'insecte. L'ignoble. Il poussa un cri strident. Il fini de m'achever. Je mecroula a nouveau derrière les decombre d'un bâtiment et la noirceur et les ombres firent de moi leur proie.

Lorsque je repris mes esprits un mal affreux me tardait les hanches du côté droit. Un bourdonnement me vrillait les oreilles. J'étais sourd. Et les bruits petit a petit me revenaient de plus en plus net. Ma vision d'abord floue devint nette elle aussi. Je tenta une première fois de me lever, mais ma hanche me faisait terriblement souffrir et je retomba lourdement au sol. Après une nouvelle et douloureuse tentative vaine j'essaya une technique étrange et peu élégante de me lever. Je parvint à mes fin sans trop de mal mais avec beaucoup de difficulté.

Mon nom attira mon attention. C'était la petite Antiva, la petite casse patte qui m'invoquait ainsi que quelques bijoutiers pour l'ultime attaque contre l'Ignoble, tel que j'avais décidé de le nommer. Prenant mon courage a deux pattes et ignorant la douleur je m'approcha en hurlant et en boitant. Une mêlée infernal avait lieux entre un groupe de félin et un insecte géant. Les félins s'agripaient comme ils le pouvaient pour tenter de le frapper au visage. J'étais à quelques mètres seulement duchamp de bataille. Poussant un hurlement de rage je m'appuya de tout mon poids sur mes pattes postérieurs -mais plus sur celle de gauche car le droite était trop douleureuse- et poussant sur le sol je bondis magistralement atterrissant sur la tête de l'Ignoble. Comme personne n'avait prévu cela un coup de patte s'abattu sur mon dos le striant de trois lignes sanglantes parallèle et intensément douloureuses. Dans ma douleur je martela la tête de l'horrible insecte toutes griffes dehors. Le sang giclait partout. Était-ce le mien? Celui de la bête? Ou même celui de mes congénères? La reste la question. Mais tous ensemble nous pouvions le vaincre. Malgré la douleur, malgré la peur. Nous en étions capable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
PAROLES : 461
RENAISSANCE : 08/01/2015
AGE : 21
PATRIE : L'Inconnu
CREDO :

Il est omnipotent.




PANTHERINAE ID
RANG: Légende
RÉSUMÉ:
: Une Infinité
MessageSujet: Re: [ÉVÉNEMENT] Secousses Lun 17 Aoû - 17:54
Le membre 'Nakréon' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Défenses' :


--------------------------------

#2 'Attaques' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pactemorendrullrpg.forumactif.org
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: Re: [ÉVÉNEMENT] Secousses Mer 19 Aoû - 1:44
Dès la première secousse, il l’avait ressenti. Un frisson lui avait parcouru les pattes, de la pointe des griffes jusqu’aux épaules. C’était infime, mais les sens de Samaël étaient assez aiguisés, et tellement en alerte à chaque instant, qu’il avait ressenti ce fourmillement. La deuxième n’a pas tardé à arriver, suivi d’une troisième…

Bientôt, la bête apparu dans son champ de vision. Posté près du palais, en hauteur de la cité du Nord, le Cornibus blanc était aux premières loges pour voir l’explosion de poussière qu’avait provoqué l’apparition du monstre. Ce jour là, en tant que simple membre de la Garde, Samaël n’était pas en service. Mais il ne pouvait s’empêcher de rôder. Qu’avait-il d’autre à faire ? Rien d’aussi important que de veiller sur les siens. Ainsi, à peine s’était-il rendu compte de la menace qui venait de leur tomber dessus, que son corps et son esprit se mirent en action.


Protéger son peuple, mettre en sécurité les enfants, les plus faibles et chaque membre du royaume qui se retrouvait sans défense. Ce fut la première tâche qu’il s’empressa d’accomplir. Son air naturellement autoritaire et sa grosse voix grave et portante lui firent gagner un temps fou afin d’arriver à rassembler tout le monde dans un endroit sécurisé. Car le chaos qu’avait causé la panique générale n’était pas des moindres. Les curieux, les peureux, les hardis, tout le monde voulait voir ce qui avait causé cet énorme fracas. Et Samaël ne se fit pas prier pour leur ordonner de se mettre à l’abri. Fissa !

Ce n’est que lorsqu’il se fut assuré que tout le monde était sain et sauf, et qu’une troupe de gardes arriva sur place pour prendre le relais, que le Lion blanc se décida. Il mit malgré tout deux longues minutes à rejoindre le champ de bataille. Les décombres de la cité ne cessaient de s’écrouler devant lui, lui barrant le chemin tous les trois mètres, le forçant à faire maints détours. Son agilité limité par la masse de muscles que représentait son corps ne l’avantageait pas. Le spectacle qui s’offrit à lui lorsqu’il arriva l’horrifia, mais ne fit qu’amplifier sa rage envers le mastodonte. Qui semblait d’ailleurs inerte.
En revanche, une créature immonde, semblable à un scolopendre, s’en donnait à coeur joie, et semblait donner du fil à retordre à tout le monde. Son sang ne fit qu’un tour, son taux d’adrénaline ne faisait qu’augmenter à chaque seconde qui passait. Ni une, ni deux, Samaël se jeta dans la bataille.

Parmi les soldats déjà sur place, Samaël fut surpris de découvrir quelques civils. Etaient-ils fous ? Loyaux, courageux, certes, mais fous également. Il n’était pas l’heure de les réprimander sur l’inconscience de leurs actes. Dans le feu de l’action, cela était d’ailleurs impossible. Le guerrier aux yeux émeraude eu juste le temps de s’interposer entre l’insecte géant et une jeune Umbra. Il la laissa à la charge des autres gardes, puis se lança dans la bataille. Chacun y mettait du sien, mais il semblait que personne n’arrivait à mettre à terre cette affreuse créature. Dans la bataille, le désordre était tel que Samaël, sans même arriver à toucher la bestiole une seule fois, fut blessé par des griffes, crocs et autres cornes lancés dans des attaques toutes plus veines les unes que les autres.

Il ne comprit pas exactement ce qui se passa, mais apparemment la stratégie de plusieurs des félins présents était d’engloutir la bête sous les décombres. C’était suffisamment stupide pour pouvoir fonctionner. Malheureusement, le nuage de poussière causé par l’effondrement d’une partie d’un bâtiment ne manqua pas de s’immiscer sous les paupières du Cornibus, qui fut aveuglé durant plusieurs secondes. Lorsqu’il recouvra la vue, c’était apparemment un appel général à l’attaque, visant à achever l’insecte, qui était lancé.



Il n’en fallu pas plus a Samaël. Sans hésiter, il bondit. Il aperçu à ses côté son supérieur, le Général Nakréon, qui s'élençait également, et qui fut d’ailleurs blessé dans la mêlée. Griffes et crocs dégainés, le soldat à la robe désormais tachée de rouge s’attaqua, dans un élan de rage et de désespoir, à cet ignoble monstre tout droit sorti des enfers et qui avait déjà causé tant de dégâts. Il ne pouvait décemment pas se permettre de le laisser en faire d’avantage. Il mit toutes ses forces dans cet assaut, espérant qu’enfin, celui-ci serait décisif.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
PAROLES : 461
RENAISSANCE : 08/01/2015
AGE : 21
PATRIE : L'Inconnu
CREDO :

Il est omnipotent.




PANTHERINAE ID
RANG: Légende
RÉSUMÉ:
: Une Infinité
MessageSujet: Re: [ÉVÉNEMENT] Secousses Mer 19 Aoû - 1:44
Le membre 'Samaël' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Attaques' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pactemorendrullrpg.forumactif.org
AuteurMessage
avatar
PAROLES : 461
RENAISSANCE : 08/01/2015
AGE : 21
PATRIE : L'Inconnu
CREDO :

Il est omnipotent.




PANTHERINAE ID
RANG: Légende
RÉSUMÉ:
: Une Infinité
MessageSujet: Re: [ÉVÉNEMENT] Secousses Mer 19 Aoû - 12:47
Le Combat est stoppé depuis le 17/08, c'etait la deadline.
Je vous apporte la suite le 22/08 au plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pactemorendrullrpg.forumactif.org
AuteurMessage
avatar
PAROLES : 461
RENAISSANCE : 08/01/2015
AGE : 21
PATRIE : L'Inconnu
CREDO :

Il est omnipotent.




PANTHERINAE ID
RANG: Légende
RÉSUMÉ:
: Une Infinité
MessageSujet: Re: [ÉVÉNEMENT] Secousses Jeu 20 Aoû - 10:44



Désolé pas de joli illustration raté maison D: Ça ne serait tardé!
Spécialité: ???
Danger: Cri strident (effets inconnus)
Faiblesse: ???
Vitalité: 9/80

RP décisif de Naal: -8pts
RP décisif d'Antiva: -8pts

RP de Nakreon: Posté après la deadline
RP de Samaël: Posté après la deadline

Vous y étiez presque, malheureusement même avec si peu de point de vie, Noxious parvient à s’enfuir. Il se tortille dans tous les sens et soudain, avec une vitesse impressionnante, il s'élance et disparait dans les sous-sols de la ville.

Le Nord a désormais son alligator légendaire qui hante les égouts. De nombreux gardes royaux ont essayé d'aller à sa poursuite mais aucun n'a su retrouver Noxious. Si pour l'instant vous ne voyez aucun des dégâts que Noxious a engendré vous ne manquerez pas d'en ressentir le contrecoup...

Vous vous êtes tout de même bien battu, citoyens du Nord! Certain d'entre vous souffre encore de leur blessures: Antiva retrouve la douleur lancinante de son épaule tandis que Naal souffre surement de la roche qu'il a reçu sur le bout de la queue lors de l'éboulement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pactemorendrullrpg.forumactif.org
AuteurMessage
avatar
PAROLES : 461
RENAISSANCE : 08/01/2015
AGE : 21
PATRIE : L'Inconnu
CREDO :

Il est omnipotent.




PANTHERINAE ID
RANG: Légende
RÉSUMÉ:
: Une Infinité
MessageSujet: Re: [ÉVÉNEMENT] Secousses Dim 23 Aoû - 10:49
UN INSTANT!

Il semblerait qu'on ait tous oublié quelque chose non? En arrière plan, le Mammouth se relève et parait totalement perdu. Il se frotte le haut du crâne du bout de la trompe et passe son regard sur tout le monde, surpris de se retrouver au milieu de félin qui n'ont vraiment rien à voir avec ceux qu'il a connu.

- Mais enfin... Tiens, le voilà qui sait parler. Il s'approche lentement des félins et regarde tout autour de lui. Tout ce bordel, tout ce désordre... Il craignait d'être à l'origine de tout ça. Où sommes nous? Que se passe t-il ici?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pactemorendrullrpg.forumactif.org
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: Re: [ÉVÉNEMENT] Secousses Dim 23 Aoû - 16:05
« Ce qu'il se passe ? Il se passe que toi et ton copain à pattes avez détruit notre ville ! Nos foyers, nos toits, tout est à reconstruire ! »
Elle hurle, elle laisse sa rage éclater. Des larmes viennent couler le long de ses joues - elle a mal, elle a horriblement mal. Et elle hurle, parce que personne d'autre ne va le faire. Ce n'est pas son boulot, ce n'est pas à elle d'expliquer la situation. C'est à Dandelion de le faire - mais l'imbécile a sûrement trop honte pour sortir des décombres où il se cache.
« Toi ! Qui es-tu ? »
L'émissaire de la mort, celui qui avait gâché bien des vies et anéanti d'autres. Celui qui avait porté Noxious au sein de la cité, pour dieu sait quel horrible dessein. Et maintenant, il faisait l'innocent ?
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
PAROLES : 461
RENAISSANCE : 08/01/2015
AGE : 21
PATRIE : L'Inconnu
CREDO :

Il est omnipotent.




PANTHERINAE ID
RANG: Légende
RÉSUMÉ:
: Une Infinité
MessageSujet: Re: [ÉVÉNEMENT] Secousses Lun 24 Aoû - 10:57

- Ce qu'il se passe ? Il se passe que toi et ton copain à pattes avez détruit notre ville ! Nos foyers, nos toits, tout est à reconstruire ! Abasourdit, le géant regarda autour de lui peu fier de ce qui semblait être son œuvre. Il se tourna lentement vers la petite féline en larme en se frottant frénétiquement le front du bout de la trompe.

- Je...-
- Toi ! Qui es-tu ? Se mit t-elle à crier de plus belle, visiblement très en colère et surement perturbée par l'attaque.

- Je n'étais plus moi même. Se donna t-il comme excuse avant de regarder successivement chaque acteur présent sur la scène. Je suis Ulheim, roi des Toundras. Voilà qui ne devait pas parler aux habitants du Nord: Les Toundras. Quel est cet endroit? Je ne me rappel de rien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pactemorendrullrpg.forumactif.org
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: Re: [ÉVÉNEMENT] Secousses Mar 25 Aoû - 22:18
HRP:
 

Antiva n'est pas convaincue. Mais, petit à petit, elle se calme et cesse de sangloter. La rage aveugle laisse la place à la méfiance, et c'est donc avec méfiance qu'elle écoute les paroles du pachyderme. Ulheim ? Les Toundras ? Tout ça ne lui disait rien du tout... Mais peut-être les autres félins en savaient-ils plus à ce sujet : elle n'était pas dans les hautes sphères du royaume, elle. Cependant, elle s'en serait souvenue, si un aventurier de passage à la taverne avait parlé de ces étranges Toundras.
« Tu te trouves dans la Grande Cité du Nord, capitale du Royaume du Nord. Habitée par... des gens comme nous. »
Elle aimerait bien douter un peu plus, histoire de pouvoir déverser sa colère sur quelqu'un, mais le dénommé Ulheim a l'air sincère. Peut-être encore trop naïve, la jeune Umbra se sent obligée de lui expliquer la situation.
« Tu es arrivé d'on-ne-sait-où et tu as tout détruit sur ton passage, jusqu'à ce que tu t'assommes contre la muraille et qu'une espèce de... scolopendre géante te sorte de la tête... »
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
PAROLES : 461
RENAISSANCE : 08/01/2015
AGE : 21
PATRIE : L'Inconnu
CREDO :

Il est omnipotent.




PANTHERINAE ID
RANG: Légende
RÉSUMÉ:
: Une Infinité
MessageSujet: Re: [ÉVÉNEMENT] Secousses Jeu 27 Aoû - 11:19

Les paroles de la jeune féline tombèrent comme une sentence. Il observa à nouveau toute l'assemblé mais cette fois avec plus de gêne et envoya son regard sur la cité, détruite en partie. Il se tourna ensuite vivement pour se retrouver face à la muraille presque effondrée: Il pouvait encore voir la marque de son passage. Du bout de sa trompe il essaya de replacer correctement une des briques, mais sentant la construction instable il se stoppa bien.

- ... Que puis-je faire pour me faire pardonner? Je suis un roi, j'ai de l'honneur et je répare mes erreurs. Il s'était alors tourné de nouveau vers la jeune féline, la seule visiblement qui avait le cran de lui adresser la parole. Le pachyderme se pencha légèrement au dessus d'elle, l'inspectant.

- Êtes vous le souverain de cette cité, vous qui semblez si jeune? Il était en droit de se demander puisqu'elle était la seule à échanger avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pactemorendrullrpg.forumactif.org
AuteurMessage
avatar
PAROLES : 79
RENAISSANCE : 30/07/2015
AGE : 17
PATRIE : Grande monarchie omanique


PANTHERINAE ID
RANG: Héros
RÉSUMÉ:
: 26
MessageSujet: Re: [ÉVÉNEMENT] Secousses Jeu 27 Aoû - 22:33
Nakréon, après l'ultime et vaine attaque sur l'insecte s' effondra au sol. Son corps gisait là, inerte pendant quelques secondes. Sont soufflés avait été coupé. Lorsqu'il le recupera il tenta tans bien que mal de se relever, mais ses blessures étaient plutôt grave. Les griffures de son dos soignaient abondamment, sa hanche le faisait toujours souffrir horriblement et les morsures du monstre sur ses pattes avaient une drôle de couleur. La douleur lui vrilla complètement le corps.Et il s' effondra de nouveau au sol. Le sang battait à ses tempes. Il tenta une nouvelle fois, vainement. Un de ses camarades s' approcha et l'aida a se lever.

Il s'approcha vacillant d'Antiva qui parlementait avec le mammouth. Il semblait perdu dans ce monde. Nakréon, fou de rage contre tout cela. Hurla a leur suite.

" Elle n'est pas le Roi! Regarde ce que tu as fait! Combien de gens devront dormir dehors à la belle étoile par une nuit froide ? Combien de jeunes pleurent a l'heure actuelle a cause de toi? Je ne suis pas le Roi. Je n'ai pas à décider du sort qui te sera réservé, mais j'espère au moins que tu te souviendra de tout le mal que tu as fais! "

Comment ce monstre osait-il détruire toute une ville pour ensuite essayé de la réparer? Comment pouvait-il détruire la vie d'un peuple qui lui est étranger pour demander son pardon après? Ce n'était pas logique. Et dans sa colère Nakréon regagna en force. Ces pattes vacillante sous l'effet de la douleur atroce étaient a présent sur et bien raide. Elles ne tremblaient plus. La colère brûlait dans son regard mais pourtant en son for intérieur il doutait que cela soit bien nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
PAROLES : 461
RENAISSANCE : 08/01/2015
AGE : 21
PATRIE : L'Inconnu
CREDO :

Il est omnipotent.




PANTHERINAE ID
RANG: Légende
RÉSUMÉ:
: Une Infinité
MessageSujet: Re: [ÉVÉNEMENT] Secousses Sam 29 Aoû - 10:13
Le mastodonte observa avec gêne le garde s'emballer. Après tout il avait tout à fait raison et chacun des mots du félins s'enfonçaient comme des poignards. Il se décala, s'éloignant de la muraille.

- Je suis conscient du mal que j'ai fais, malgré moi d'ailleurs. Il plongea ses deux yeux noirs dans ceux du casqué. Je suis un être fier, j'ai des principes. Si le Nord veut de mon aide pour quoique ce soit j'accepterai la tache sans broncher, il en va de même si le nord souhaite me voir partir. Avait-il conclu en observant une énième fois l'assemblé.

[DANDELION est demandé!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pactemorendrullrpg.forumactif.org
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: Re: [ÉVÉNEMENT] Secousses Mar 1 Sep - 18:36

Le mammouth semblait se relevait. Il regarde autour de lui comme sonner par ce qu'il venait de se passer. Son regard se posait autour de lui comme étonner. Il se mit alors à se questionner. Il semblait avoir oublié ce qu'il avait fait dans la cité. Alors les citoyens se mirent à réagir face à sa réaction, le jugeant coupable de ses actes. Il venait d'amocher la ville, à lui tout seul, les gens ne semblaient pas du tout content. Le monstre dit alors qu'il n'était plus lui-même. Est-ce une ruse ? Il semblait plus calme qu'au départ, mais je n'accordais aucune confiance en l'animal, jusqu'à ce qu'il se mît à dire ses paroles :
 
-Je suis Ulheim, roi des Toundras.
 
Un second roi dans la cité du nord ? J'étais étonné. S'il est roi, il doit avoir un territoire, un peuple. Pourquoi est-il arrivé ici tout seul ? Un roi ne se rend pas seul quelques pas, il y a toujours des gardes pour l'accompagner. Je remis en question ses paroles dans ma tête. L'animal questionna alors sur ce qu'il c'était passer et quelqu'un d'entre nous lui expliquait, avec de la colère dans la voix.

 -... Que puis-je faire pour me faire pardonner? Je suis un roi, j'ai de l'honneur et je répare mes erreurs.
 
Je m'approchais lentement vers le groupe, voyant la masse du mammouth devenir de plus en plus imposante au fur à et mesure de mon approche. Je fronçais les sourcils, l'examinent. Qu'allons-nous faire de cette chose qui se prête être roi ?
 
-Je suis conscient du mal que j'ai fais, malgré moi d'ailleurs. Je suis un être fier, j'ai des principes. Si le Nord veut de mon aide pour quoique ce soit j'accepterai la tache sans broncher, il en va de même si le nord souhaite me voir partir.
 
Est-ce vrai ? S'il tient parole, cela pourrait nous être très utile. Lui et les siens, pourrait venir protéger la cité, aider à reconstruire la ville voire même devenir des soldats. L'idée était intéressante. Je me mis alors à parler d'une voix forte pour que les montres poilues puissent m'entendre.
 
-Il est vrai qu'après tout votre désordre, je fis un petit moulinet de la patte pour montrer les alentours, il vous faudra remettre tout cela en place.
 
Je sais que le peuple ne sera pas content de le voir trainer dans les parages, mais ils ont l'esprit frêle, ils ne pensent pas à ce qu'une bonne entente avec ce "roi" pourrait apporter au royaume du Nord. Je me mis à sourire.
 
-Entre roi, nous allons devoir discuter, Ulheim.

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
PAROLES : 461
RENAISSANCE : 08/01/2015
AGE : 21
PATRIE : L'Inconnu
CREDO :

Il est omnipotent.




PANTHERINAE ID
RANG: Légende
RÉSUMÉ:
: Une Infinité
MessageSujet: Re: [ÉVÉNEMENT] Secousses Mar 15 Sep - 13:00

C'est alors qu'un lion blanc pris la parole et attira l'attention de Ulheim. L'immense pachyderme écouta avec amabilité l'autre souverain du Nord.

- J'aiderai à reconstruire ce que j'ai saccagé de votre cité, humble... Il le fixa, cherchant ses mots, mais c'était peine perdu car il n'avait pas en sa possession le mot qu'il cherchait: [color:2c48=saddlebrownJe ne connais pas votre nom, seigneur de la cité. Cependant, j'accepte de m'entretenir avec vous, bien évidemment.

[ Désolé pour tout ce retard, beaucoup de choses m'ont prise de cours! Le topic est clos à moins que certain d'entre vous désirent ajouter quelque chose? J'ouvrirais un topic privé pour Dandelion & Ulheim. Dandelion peut cela dit décider d'être accompagné de certain de ses sujets, je vous laisserai vous mettre d'accord par MP ou par Skype. ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pactemorendrullrpg.forumactif.org
AuteurMessage

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [ÉVÉNEMENT] Secousses
Revenir en haut Aller en bas

[ÉVÉNEMENT] Secousses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Sujets similaires

-
» BSE : Bâtiment de Sauvegarde et d'Entraînement
» entraînement VIDEO CALVI 2 REP
» Un événement dramatique annonçant des drames dans le monde
» De l'utilité à renommer un événement ou autres...
» Comment dater un événement à partir de vieilles photos ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mörendrüll ::  :: Evenements passés-