AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Dans la chaleur de l'Auberge || Feat Antiva

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
PAROLES : 55
RENAISSANCE : 06/02/2015
PATRIE : Royaume du Nord.


PANTHERINAE ID
RANG: Acteur
RÉSUMÉ:
: 23
MessageSujet: Dans la chaleur de l'Auberge || Feat Antiva Dim 2 Aoû - 23:47




Les nuits dans le royaume du Nord étaient on ne peut plus fraîches. Le félin à la fourrure bleuté se félicita d'avoir une fourrure étanche au froid. Ses dernières années ici l'avait habitué aux températures hivernales. Aussi bien qu'il pouvait se balader comme de rien n'était lorsque que le soleil brillait sur le Royaume du Nord.

Malheureusement , il avait bien un moment de la journée que les citoyens redoutaient. Mordred remonta le col de sa longue cape noire , soufflant un peu de buée sur sa chaîne dorée. Oui , les nuits étaient fraîches. L'Unique ayant rappeler son pair astrale avec lui. Et donnant ses ordres de nuits à Dame La Lune.

Mais il existait un petit coin de paradis en la Grande Cité que tous adoraient pour son atmosphère chaleureuse. Là-bas , tout rayonnait. Donnant l'impression que le Soleil ne s'éteignait jamais. Et c'est d'ailleurs là que le mâle se dirigeait à pas trottant. Sa cape décoré de rubis volant au vent.

L'Ombre de l'auberge se dessina à travers le brouillard. Et de là , on pouvait déjà entendre les rires gras s'élevés depuis les portes illuminées.

« C'est surement ici. » Et voila qu'il soliloquait ! Le bijoutier eut un ricanement en sa défaveur. Une moue enfantine se dessina sur son visage quand sa curiosité fut piqué au vif. Visiblement , l'endroit semblait pour prolétaires. Mais quelques ambassadeurs de la communauté dite riche figuraient parmi les clients. Et eux , tout comme les autres , portaient la joie de vivre sur leurs minois.

Il accéléra le pas , comme happé par la chaleur.
Prenant son courage à deux pattes , il poussa la porte en bois , l'encolure basse et jetant quelques coups d'éperviers. Sa première pensée fut de chercher une figure familière.








« Les diamants sont les meilleurs amis des femmes... C'est vendeur ! »

Mordred batifole en #Royalblue


drawing by Mordred
Autres images:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dresroav.deviantart.com/
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Dans la chaleur de l'Auberge || Feat Antiva Lun 3 Aoû - 1:04
La nuit. La belle et douce nuit. Je prends une profonde inspiration, comme pour goûter à la fraîcheur des nuits du Nord, mais les seules odeurs que je perçois proviennent toutes - ou presque - des diverses boissons et des quelques plats que mes chers invités, comme je les appelle, avalent sans retenue. Je souris, heureuse dans cet élément chaleureux et vivant qui est le mien. Pourtant, c'est le calme de la nuit au dehors qui me permet d'être aussi énergique. La Nuit, berceau des Umbra...
« Antiva, petite ! Tu me resservirais un peu de ton lait au miel, là ? »
Tout sourire, je lance un « Bien sûr ! » assez puissant pour couvrir le brouhaha ambiant. Ici, aucune crainte de recevoir des plaintes de tapage nocturne - tous les voisins sont présents ! Et, professionnelle, je m'éclipse auprès de ma mère qui s'affaire en cuisine et prépare moi-même le breuvage demandé. Des gestes parfois compliqués pour certains félins, mais qui me sont devenus si habituels... Tout comme l'art de faire glisser les plateaux sur mon dos et de les y maintenir en équilibre tout en me déplaçant souplement entre les clients.
Je dépose les commandes devant les mines réjouies des festoyeurs, mon oreille tiquant en reconnaissant le faible bruit de la porte qui s'ouvre. Un bruit imperceptible, noyé dans les discussions alentour, mais que mes oreilles entraînées ne manquent jamais. Tout sourire, je trotte vers la porte en essayant de deviner lequel d'entre nos habitués vient de faire son apparition.
« Mordred ! »
Mon sourire s'étire un peu plus tandis que je me précipite vers le fameux bijoutier.
« Vous êtes venu ! Oh, comme je suis contente de vous voir ! Venez, je vais vous trouver une place ! »
Et, sans attendre de réponse, j'ouvre la marche vers un coin de la taverne - un coin peu peuplé, car plutôt à l'écart du centre des festivités. Un coin rempli de tapis rouges aux broderies dorées, éclairé par des bougies de toutes formes et de toutes couleurs encastrées dans de petites niches dans les murs, avec comme tout mobilier quelques tables basses en bois. Dans les restaurants les plus riches, on utilise des sièges - mais ici, on profite des tapis et des coussins posés au sol, et c'est très bien comme ça !
« Voilà, vous pouvez vous installer là ! »
Et je m'assieds devant lui, les yeux pétillant de bonheur. Je prends ma pause !
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
PAROLES : 55
RENAISSANCE : 06/02/2015
PATRIE : Royaume du Nord.


PANTHERINAE ID
RANG: Acteur
RÉSUMÉ:
: 23
MessageSujet: Re: Dans la chaleur de l'Auberge || Feat Antiva Lun 3 Aoû - 1:25




« Mordred ! » Mordred se releva , rendant son sourire à celle qui l'accostait. L'intérieur était bien plus impressionnant que la première face extérieure. Voila , d'où venaient les rires et le sentiment de bien-être. Soudain contaminé par l'ambiance festive , le Corbinus ne put qu'étirer un large sourire. « Vous êtes venu ! Oh, comme je suis contente de vous voir ! »

« Je vous l'avez promis. »

« Venez, je vais vous trouver une place ! » Dans la cohue étrangement familiale , le petit bourgeois suivit la jeune Umbra comme un drapeau. Ils zigzaguèrent entre les tables et les parvis. Plusieurs d'entre elles étaient occupés par des habitués , chantant leur joie de vivre. Ou du moins , voulant se faire entendre. Il ricana quand l'un d'eux , dans un défi , entreprit d'avaler tout un baril de lait aromatisé. Tout cela sous les acclamations de ses pairs.

« Voilà, vous pouvez vous installer là ! » Il ne se fit pas prier et s'assit docilement.

« Merci infiniment. » Commença-t-il , un peu mal à l'aise. « J'avoue être un peu perdu... » Il la remercia du regard , quand elle s'assit en face. « Dans tous les cas. Il fait bon vivre ici , vous n'avez point médit ! » Il se corrigea , toussant un peu. « Je voulais dire " Mentit ". »
Il s'enfonça un peu plus dans son coussin , la queue levée en petit arc de cercle. Confus comme un chaton , il détacha son habit d'apparat.

« J'ai un peu chaud ... » Commenta le joaillier , rouge comme une pivoine.




« Les diamants sont les meilleurs amis des femmes... C'est vendeur ! »

Mordred batifole en #Royalblue


drawing by Mordred
Autres images:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dresroav.deviantart.com/
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Dans la chaleur de l'Auberge || Feat Antiva Lun 3 Aoû - 2:14
Vraiment très jolie, sa cape ! Intéressée, je dévore l'habit des yeux, mon éternel sourire étirant mes babines.
« Oh, c'est normal ! Il fait froid dehors, le changement de température a dû être impressionnant... Ça vous a sûrement fait un choc ! »
Je laisse échapper un petit gloussement, heureuse d'être bien à l'abri dans un endroit aussi chaleureux.
« D'ici au quartier bourgeois, ça fait quand même une petite trotte... Je vais aller vous chercher quelque chose à boire, ça vous remettra d'aplomb ! »
Je vois bien qu'il n'a pas l'air dans son assiette - c'est sans doute à cause de la marche. Comme à tout voyageur, je lui aurais bien proposé un breuvage pour se réchauffer mais il semblerait que ce n'est pas ce dont il a le plus besoin... Enjouée, je me lève donc pour aller lui chercher une coupelle de douceur de lait vanillé, la spécialité de la maison ! Une boisson toute en légèreté, recouverte d'un lit de mousse. Il va sans dire que le "vanillé" signifiait "à la liqueur de vanille".
« Et voici ! fais-je en revenant et en déposant le breuvage sur la table devant lui. Goûtez-moi ça, vous m'en direz des nouvelles ! C'est une de nos recettes familiales, vous n'en trouverez nulle part ailleurs ! »
Toute fière, je me rassieds en face de lui, attendant avec impatience ses commentaires. La consommation ne lui serait bien sûr pas comptée - les clients qui venaient pour la première fois étaient toujours particulièrement chouchoutés.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
PAROLES : 55
RENAISSANCE : 06/02/2015
PATRIE : Royaume du Nord.


PANTHERINAE ID
RANG: Acteur
RÉSUMÉ:
: 23
MessageSujet: Re: Dans la chaleur de l'Auberge || Feat Antiva Lun 3 Aoû - 5:22




« Oh, c'est normal ! Il fait froid dehors, le changement de température a dû être impressionnant... Ça vous a sûrement fait un choc ! »

« Je ... Je ne crois pas que ça soit cela ...» Douta-t-il , un peu plus rouge. Si cela était possible. En vain , il tenta de suivre la conversation.
« D'ici au quartier bourgeois, ça fait quand même une petite trotte... Je vais aller vous chercher quelque chose à boire, ça vous remettra d'aplomb ! »
« Oui , oui ! Faites donc ! Cela m'aiderait sûrem-.... » Il souffla un peu , pianotant de ses doigts griffus sur la table. Ses griffes tiraillant sur les bords de celle-ci.

Antiva se hâta à lui apporter une choppe de son meilleur breuvage. Déposant délicatement un bol de " douceur vanillée ". Mordred fronça un peu les sourcils , en examinant le liquide blanchâtre à la fleur de vanille.

« Goûtez-moi ça, vous m'en direz des nouvelles ! C'est une de nos recettes familiales, vous n'en trouverez nulle part ailleurs ! »

« Oh ? Eh bien , goûtons ! » S'encouragea-t-il , dubitatif. Il pria l'Unique que ce lait ne contienne pas d'alcool ou quelque chose du genre. Il eut une pensée pour sa dernière altercation avec de alcool pur et du fumage , tiré d'une certaine plante qu'avait cultivé par l'un de ses collaborateurs. Et voulant se faire patte blanche , il s'était laissé embarquer dans cette petite escapade. Au bout du chemin , Mordred , nouveau petit noble , avait fini dans le caniveau à rigoler comme un demeuré accompagné de son ami , tout aussi saoul. Bien qu'il avait récolté un bon mal de tête , il avait crée une belle amitié de cette expérience.

Advienne que pourra !
Il courba le cou , il plongea le nez dans la coupelle et la but , cul sec.


Il frissonna.

« Wow , c'était ... » Mordred releva la tête , essayant son museau , assez familièrement. « Divin ! » En oubliant toutes ses bonnes manières , il attrapa la coupe à pleines pattes et lapa les fonds de lait restants avec avidité. « OOOoooh ! Si les nuages avaient un gout quelconque , ce serait celui-ci ! ♥ »




« Les diamants sont les meilleurs amis des femmes... C'est vendeur ! »

Mordred batifole en #Royalblue


drawing by Mordred
Autres images:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dresroav.deviantart.com/
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Dans la chaleur de l'Auberge || Feat Antiva Lun 3 Aoû - 16:46
[Inutile de te répéter combien tes dessins sont magnifiques, je présume ? En tout cas, merci d'avoir illustré notre Rp, ça me fait ultra plaisir o/]

Il n'y a rien de plus satisfaisant pour un restaurateur que de voir un client heureux. Et, quand je remarque que l'enthousiasme de Mordred me réjouit tellement qu'encore une fois, je ne peux retenir un éclat de rire, je sais que la Voie de la Taverne est celle qui m'est destinée.
« Ravie que ça vous ait plu ! »
Ravie, et terriblement fière. Souhaitant absolument que mon ami passe une bonne soirée, je m'excuse rapidement et m'éclipse pour aller lui chercher un pichet plein de douceur de lait vanillé. Je prends l'initiative de remplir à nouveau sa coupe à ras-bord avant de poser le récipient sur la table et de reprendre place.
« C'est la maison qui offre ! »
Non, je n'incite personne à la boisson. Mais ici, il est terriblement rare qu'un grand gaillard de la carrure de Mordred n'en redemande pas - du coup, je prends les devants. Et puis, la petite voix du marketing continue à me murmurer qu'il faut tout faire pour que les gens aient envie de revenir.
« Alors, dites-moi : comment allez-vous ? »
Comment ça, il est un peu tard pour s'enquérir de son état ? Mais pas du tout ! Certes, je mélange peut-être l'ordre des formules de politesse (saluer, proposer à boire, demander des nouvelles... ou l'inverse ?) mais je reste persuadée d'être une parfaite hôtesse !
« D'ailleurs, ça me fait penser qu'il faudra que je vous présente à mes parents... » fais-je, un ton plus bas.
Je tends le cou en direction du cœur de la salle, cherchant mon père du regard - il est en train de profiter de la soirée avec ses amis proches, tellement proches en vérité que j'en suis venue à les considérer comme des tontons. Bon, il n'a pas besoin de moi, c'est déjà ça. Je tâcherai de lui présenter Mordred quand il sera moins occupé - rencontrer le fameux bijoutier, en chair et en cornes, lui fera certainement grand plaisir ! Et puis, je n'avais pas arrêté de parler de lui - en omettant de mentionner, bien sûr, le cadeau d'anniversaire.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
PAROLES : 55
RENAISSANCE : 06/02/2015
PATRIE : Royaume du Nord.


PANTHERINAE ID
RANG: Acteur
RÉSUMÉ:
: 23
MessageSujet: Re: Dans la chaleur de l'Auberge || Feat Antiva Mar 4 Aoû - 0:31




Mordred en recracha son lait.
« V-vos parents ?! »
Il se sentit comme un adolescent à un premier rendez-vous. Tentant d'essuyer , vivement , le lait gâché par son sac. Il se servit des petites piles de papier pour en nettoyer le plus possible. Le papier se colla à ses coussinets puis ses griffes , jusqu'à qu'un voile de serviette mouillée les recouvre complètement.
« Hm... Je suis vraiment confus. » S'excusa-t-il à moi voix , les pattes levées en l'air comme si il était menacé. « Hm.. Une serviette ? » Lui proposa-t-il , enfin , sur le ton de la plaisanterie.




« Les diamants sont les meilleurs amis des femmes... C'est vendeur ! »

Mordred batifole en #Royalblue


drawing by Mordred
Autres images:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dresroav.deviantart.com/
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Dans la chaleur de l'Auberge || Feat Antiva Mar 4 Aoû - 20:13
Les pitreries de Mordred ne me déplaisent aucunement. Gloussant doucement, je tends une patte pour essayer de détacher les serviettes gorgées de liquide des coussinets de mon malchanceux ami. Pas facile : fragilisé au possible, le papier s'émiette et tombe en lambeaux au moindre contact.
« Haha... Rien ne sert de pleurer sur le lait renversé ! »
Je jette un coup d’œil à une certaine table, où je reconnais trois gardes, d'habitude si professionnels, occupés à chanter à tue-tête en battant la cadence à grands coups de pattes sur la table - réussissant ainsi à faire s'entrechoquer leurs chopes et coupelles, renversant à chaque fois quelques gouttes de leur boisson. On ne s'amuse pas sans gaspiller, c'est bien connu ! Enfin, ce n'est rien d'étrange par ici, il serait même malpoli de ne pas renverser. Bien sûr, c'est moi qui devrai nettoyer tout ça après - mais c'est mon boulot (et mon plaisir), pas celui de Mordred.
« Ne vous occupez pas de ça, profitez juste de la soirée ! Ici, pas de tracas, pas de soucis, vous vous laissez aller et vous me laissez m'occuper de tout. »
Je parviens enfin à libérer Mordred de ses serviettes et, tout sourire, l'incite à se détendre. C'est bien la première fois que je dois expliquer à un client ce qu'il est censé faire, mais la situation continue à m'amuser. A le voir si enjoué dans sa bijouterie, je ne me serais jamais doutée qu'il pourrait se révéler mal à l'aise en terrain inconnu...
« Vous avez faim, peut-être ? Même si c'est plutôt l'heure des beuveries, nous servons des plats, aussi ! Ma mère est un véritable cordon bleu, c'est elle qui s'occupe de la cuisine. Mais si vous n'avez pas très faim, je peux aussi vous apporter des trucs à grignoter. »
Avant, les cacahuètes et autres amuse-gueules étaient laissés à dispositions sur les tables. Mais avec tous les... incidents qu'il s'était produit, on a décidé de les enlever. On n'a pas idée de tout ce qu'une minuscule cacahuète peut causer comme problèmes, la nuit dans une taverne...
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
PAROLES : 55
RENAISSANCE : 06/02/2015
PATRIE : Royaume du Nord.


PANTHERINAE ID
RANG: Acteur
RÉSUMÉ:
: 23
MessageSujet: Re: Dans la chaleur de l'Auberge || Feat Antiva Jeu 13 Aoû - 15:46




« Manger ? Ô cet endroit est trop bon ... » Roucoula-t-il , son estomac déjà au taquet. On peut dire que le lait lui avait quelque peu ... barbouillé le ventre. Se dandinant déjà sur place en imaginant une bonne souris de cerf ou mieux de chevreuil , comme il avait l'habitude de s'enfiler avec son célèbre compère Umbra. Bien que l'autre préférait les steak , simple. Lui avait un penchant pour les zones tendres.

Bizarre qu'Henri ne lui ait jamais parler de cet endroit. Lui qui affectionnait les endroits de beuveries rustiques. " Juste pour le plaisir de se donner quelques pêches " lui avait-t-il conté une fois. Il lui avait fallu longtemps pour comprendre que les pêches signifiait des coups et non des simples fruits.

Inconsciemment , il salivait.

« Oh si ! J'ai faim ! Une grande faim ! Une fin de gros méchant tigre ~ ♥ » Les deux pattes avant sous sa gueule , il sortit sa langue baveuse en s'imaginant les farandoles de gigots de différentes tailles.






« Les diamants sont les meilleurs amis des femmes... C'est vendeur ! »

Mordred batifole en #Royalblue


drawing by Mordred
Autres images:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dresroav.deviantart.com/
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Dans la chaleur de l'Auberge || Feat Antiva Sam 22 Aoû - 20:24
Il a faim ! Parfait ! Fière et satisfaite, un sourire au coin des babines, je bombe le torse en assurant, sûre de moi :
« Alors, vous goûterez à nos meilleurs plats ! »
Surexcitée, je m'élance une nouvelle fois en direction de la cuisine. Le soir, ma mère s'y affaire moins - rares sont ceux qui viennent dîner. Je lui fais part de la demande de Mordred et, à deux, nous lui préparons une sélection de viandes. Les meilleurs morceaux, baignés dans une sauce alléchante et joliment assortis sur un plat décoré de légumes, et voilà ! Je suis déjà de retour dans la salle de restauration, le plateau en équilibre sur mon dos. Je me dépêche, en espérant qu'aucun convive un peu trop joyeux n'ait été embêter mon ami...
« Et voilà ! Bon appétit ! »
Je fais glisser le plat sur la table basse et retourne m'asseoir, attendant avec impatience les commentaires du bijoutier.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Dans la chaleur de l'Auberge || Feat Antiva
Revenir en haut Aller en bas

Dans la chaleur de l'Auberge || Feat Antiva

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» dans la chaleur de Belgrade !!!
» Pieds gonflés.
» conditions de travail dans la chaleur
» Comment faire les semis qui réclament beaucoup de chaleur ?
» Qué calor ! Comment lutter contre la chaleur ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mörendrüll ::  :: RPs Terminés-