AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

C'était prévisible | Mordred

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: C'était prévisible | Mordred Mar 28 Juil - 23:24
Quand les gens parlent de la Cité du Nord, ils pensent souvent à de larges rues bien propres, avec des allées fleuries qui bordent les maisons et une atmosphère de paix et de sécurité omniprésente. C'est bizarre, parce que je n'avais jamais vu les choses de cette façon... Peut-être est-ce dû au fait que j'y vis et que, du coup, toute cette merveille m'échappe - vous savez, comme ces félins qui ne se rendent pas compte de leur puanteur parce qu'ils y baignent depuis des lustres.
N'empêche, maintenant que je suis là, je comprends ce que les touristes disent. "Là", ça veut dire le quartier commerçant des bourgeois - comprenez bien que le restaurant de mes parents n'est pas exactement au cœur du quartier riche, ce qui fait que j'y passe très rarement. Mais il faut bien que quelqu'un aille espionner les concurrents, vous voyez...
Le décor change pas mal de la maison, je dois bien l'avouer. Enfin, je n'ai pas à me plaindre - on ne vit pas non plus dans un taudis ! Le problème, c'est qu'avec toutes ces belles façades qui vous font tourner la tête, c'est facile de perdre son chemin... Mais bon, ce n'est pas ça qui m'enlèvera mon sourire ! Amusée de ma situation - j'ai vraiment l'air d'une touriste perdue, et ça me fait rire -, je continue à admirer le paysage, marchant d'un pas serein. Mais, le temps passant, j'ai l'impression de m'éloigner des commerces, et je n'ai toujours pas trouvé de restaurant bourgeois auquel chiper quelques idées...
- Hé, monsieur !
Au point où j'en suis, autant héler quelqu'un au hasard dans la rue et se précipiter sur le premier qui se retournera...
Bingo !
Le premier à réagir est ce Cornibus, là-bas. L'Unique l'a décidé, c'est lui qui m'aidera ! Toute contente, je trotte vers lui en arborant un sourire des plus amicaux. Loin de m'inquiéter de son apparence presque patibulaire, je lui lance d'un ton enjoué :
- Désolée de vous déranger, mais j'aurais vraaaaaiiiiment besoin d'aide pour retrouver mon chemin.
Sourire, yeux qui pétillent, espoir dans le regard, je suis sûre qu'il a compris la suite.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
PAROLES : 55
RENAISSANCE : 06/02/2015
PATRIE : Royaume du Nord.


PANTHERINAE ID
RANG: Acteur
RÉSUMÉ:
: 23
MessageSujet: Re: C'était prévisible | Mordred Mar 28 Juil - 23:56





« Hé, monsieur ! » L'interpella une citoyenne. Une Umbra , bien plus petite que lui , à l'air rayonnant et pimpant. Mordred pivota , ses bijoux jouant de tel de grelots et plissa un moment le front. Il papillonna des yeux , un peu dérouté.

« Plait-t-il ? » Il se détendit et étira enfin un sourire.

« Désolée de vous déranger, mais j'aurais vraaaaaiiiiment besoin d'aide pour retrouver mon chemin. » Supplia-t-elle , les yeux brillants.

« Bien sur , je- ... ! Oh mais ! Votre visage m'est familier ... ! » Rétorqua Mordred , soudain. Le Corbinus retourna son esprit , désireux de retrouver le visage de la femelle. Une simple tache rosâtre lui vint. Flou et défaillante. « Hm... » Il dodelina de la tete , faisant danser fièrement ses parures. « Je vois ... Je vois... Une grande battisse... Bomdée de mondes... » Un coup de nez à droite. Puis à gauche , il plissa les yeux et le museau. Sa longue queue se soulevant sous la concentration. Mordred fit mine d'accentuer son " don " de voyance par un petit message de tempes. « Vous cherchez ... Un grand bâtiment , c'est cela ? ~ »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dresroav.deviantart.com/
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: Re: C'était prévisible | Mordred Mer 29 Juil - 0:17
Si mes yeux n'étaient pas aussi vides, je suis sûre que mes pupilles se seraient arrondies, comme font les chatons quand quelque chose les émerveille. Ce type est génial ! Je sais pas comment il fait, mais c'est incroyable. Il a carrément deviné où je voulais aller ! Comme ça, sans indice ! Et puis, c'était pas comme s'il n'y avait que des grands bâtiments dans ce coin de la Cité. Et je suis sûre que le fait qu'on soit en plein après-midi et que même les rues soient bondées n'a pas du tout influencé son jugement. Non, franchement, ce gars a un don !
- Oui, exactement !
Mon sourire s'élargit.
- Un grand bâtiment, du style restaurant chic et branché.
Pas la peine de lui révéler le motif de ma recherche, je suppose... Par contre, je ne suis pas prête de fermer mon clapet.
- Oooh, elles sont magnifiques, vos dorures ! J'adorerais en avoir des comme ça ! Bon, moi j'ai pas de cornes où les accrocher, mais je trouverai bien autre chose. D'ailleurs ça me fait penser que c'est l'anniversaire de ma mère dans trois semaines...
Et comme d'habitude, je n'ai aucune idée de cadeau. Enfin, mon père non plus, donc ça va, c'est pas trop grave.
- Dites, vous pensez qu'on pourrait porter des bijoux, nous les Umbra ? Vous savez, à cause des fumerolles et compagnie... Ça risque pas de les abîmer ?
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
PAROLES : 55
RENAISSANCE : 06/02/2015
PATRIE : Royaume du Nord.


PANTHERINAE ID
RANG: Acteur
RÉSUMÉ:
: 23
MessageSujet: Re: C'était prévisible | Mordred Mer 29 Juil - 0:41




La manœuvre fut plus facile qu'il eut cru. Là où allait désigner un tout autre endroit , elle lui avait lâché la réponse sur un plateau d'argent... Assorti de rubis , évidemment.
« Oui, exactement ! Un grand bâtiment, du style restaurant chic et branché. » Avoua la petite Umbra. Dans un cliquetis brillant , Mordred inclina un peu la tête incompréhension.
« ... Branché ? Je ne comprends p-.... » Mordred recula un peu , quand elle continua sur sa lancée , redoublant de joie et de volonté. Les pattes arrières fléchit , sa queue bleutée se releva sous l'étonnement.
« Oooh, elles sont magnifiques, vos dorures ! J'adorerais en avoir des comme ça ! Bon, moi j'ai pas de cornes où les accrocher, mais je trouverai bien autre chose. D'ailleurs ça me fait penser que c'est l'anniversaire de ma mère dans trois semaines... » Ses compétences commerciales s'éveillèrent.
« Dites, vous pensez qu'on pourrait porter des bijoux, nous les Umbra ? Vous savez, à cause des fumerolles et compagnie... Ça risque pas de les abîmer ? »

Le Corbinus éclata de rire , réellement amusé. Sourire de tous crocs , montrant celui qui était fêlé.

« Mais voyons , TOUT LE MONDE peut porter des bijoux. » Son ton de voix était si haut perché que l'Unique aurait pu lui-même l'entendre. « Femelles , mâles ! Cornes ou non ! Tout est une question de goût ! » Et de moyens. Mordred se pavana un moment , posant pour lui-même et la femelle. Orientant sa tête sur le coté , il se montra de profil. Sa toilette volant au grès de ses mouvements. Ô ce qu'il aurait aimé porter ses saphirs. Et même les rubis !

« Voyez-vous ? Celle-ci sont pour toutes races. Elles se portent au cou pour affiner votre silhouette. On les dit Femme alors c'est pourquoi je les ai placé sur mes cornes. Celle-ci sont bien trop tristounes , sous leurs couleurs ébène... » Il mima une petite larme sur sa joue.
« Un cadeau pour votre tendre Mère ? Je peux peut-etre vous aider ! » Un tour complet , pour revenir museau à elle. Il se courba complètement , la croupe levée et le haut du poitrail vers le sol dans une révérence demie. « Je suis présentement Joaillier ! Mordred , pour vous servir. » Le mâle se releva d'un coup , piqué au vif. « Oups. Déformation professionnel. »





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dresroav.deviantart.com/
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: Re: C'était prévisible | Mordred Mer 29 Juil - 1:09
Je ne peux m'empêcher d'éclater de rire, tout comme il vient de le faire. Ce personnage, ainsi que ses mimiques et autres particularités, m'amuse énormément, et je sens que j'ai bien fait de me perdre ! Qui aurait cru que, sous ces cornes menaçantes et ces traits inquiétants, se cachait quelqu'un de si gentil et de si drôle ? Moi qui m'attendais à ce qu'il m'envoie balader en me désignant vaguement une direction du bout de la griffe...
- Sérieux, vous êtes joaillier ? Pour de vrai ?
Je sentirais presque mes feux follets frétiller d'intérêt. Il faut dire qu'on ne croisait pas beaucoup de bijoutiers, près de chez moi. Disons que je n'habitais pas dans le coin le plus sûr pour ces gens-là... D'ailleurs, je les avais toujours imaginés autrement, les artisans du luxe. Du style monocle doré coincé devant l’œil, regard hautain et port de tête altier.
- Moi c'est Antiva, on tient une espèce de... café, avec ma famille.
Et je bombe le torse, sourire en coin, fière. Alors que je ne sais même pas - et que personne n'a jamais su - comment définir exactement notre établissement.
Mordred.
Voilà, la pièce est tombée. Ça aura mis du temps... Mes pectoraux se dégonflent, je baisse la tête, je n'y crois pas.
- ... Mordred ? Mais... Y'a une boutique qui... Enfin, je veux dire... Non, j'ai entendu dire qu'il y avait un bijoutier super connu de ce nom-là... C'est vous ?
Je suppose que c'est une coïncidence - mais en même temps, y'a sûrement pas trois mille Mordred bijoutiers dans la Cité...
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
PAROLES : 55
RENAISSANCE : 06/02/2015
PATRIE : Royaume du Nord.


PANTHERINAE ID
RANG: Acteur
RÉSUMÉ:
: 23
MessageSujet: Re: C'était prévisible | Mordred Mer 29 Juil - 1:31




La manœuvre fut plus facile qu'il eut cru. Là où allait désigner un tout autre endroit , elle lui avait lâché la réponse sur un plateau d'argent... Assorti de rubis , évidemment.
« Sérieux, vous êtes joaillier ? Pour de vrai ? »

« Est-ce un mythe ? »

« ... Mordred ? Mais... Y'a une boutique qui... Enfin, je veux dire... Non, j'ai entendu dire qu'il y avait un bijoutier super connu de ce nom-là... C'est vous ? »

Un nouvel éclat de rire , beaucoup plus aigu que l'ancien.


« oh ! OH ! OH ! Vous m'avez démasqué ! » En grande Diva du Dimanche , le mâle fit jouer ses grelots clinquants une nouvelle fois. On aurait pu le comparer à ces épouses de mariage qui piaillaient de fierté en réalisant qu'elles seraient transformés en présentoirs à bijoux. Pourtant , il était bien loin de là.

« J'aurais pû ajouter " & Fils " ... Mais je n'aies pas de fils. » Et encore ! Son poil se hérissa en pique , tandis qu'il réalisait son erreur. La queue hérissée , il bafouilla , les joues rosies. « N'allez pas vous sous-estimer à cause de moi ... ! Les pubs et buvettes sont toute à fait honorables ! Pardonnez moi ! »







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dresroav.deviantart.com/
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: Re: C'était prévisible | Mordred Mer 29 Juil - 1:56
Si j'avais su... Chose peu commune, j'en reste sans voix. C'est une blague de l'Unique, c'est ça ? Pour me punir d'avoir jugé les aristocrates comme des êtres dépourvus d'humour et de gaieté ? Pour le coup, j'en reste sur le popotin, comme on dit.
- Oh non, ne vous excusez pas ! Je suis juste un peu surprise, je... je ne vous imaginais pas comme ça.
Petit sourire gêné pour me faire pardonner - parce que je viens un peu de lui avouer que je l'avais jugé sans le connaître. Enfin, l'erreur est réparée, j'ai appris la leçon, j'essaierai de ne plus recommencer et voilà ! Je ne vais pas me morfondre là-dessus, non plus.
- Et vous avez raison : les cafés sont des endroits honorables, surtout le nôtre ! Il est très douillet et on s'y sent très vite à l'aise, grâce à la tonne de tapis et de coussins qu'on a fichus à terre. C'est pour donner un style du Sud, ça attire les touristes.
Hop, un petit coup de publicité bien placé...
- Vous devriez y faire un tour, un de ces quatre ! Je suis sûre que vous allez adorer !
Large sourire engageant. Mes parents seraient bien contents qu'il vienne - déjà, savoir que le fameux Mordred venait manger chez nous devrait rassurer les badauds à notre sujet (rapport aux maladies qu'ils imaginent partout, surtout chez des Umbra qui décorent leur chez-eux comme des Sudistes), ensuite, ils seraient ravis de faire sa connaissance. Qui n'adorerait pas un tel personnage ?
- Au fait, votre bijouterie est loin d'ici ?
Soudainement, le cadeau d'anniversaire passe en première place de mes priorités. L'espionnage peut bien attendre...
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
PAROLES : 55
RENAISSANCE : 06/02/2015
PATRIE : Royaume du Nord.


PANTHERINAE ID
RANG: Acteur
RÉSUMÉ:
: 23
MessageSujet: Re: C'était prévisible | Mordred Mer 29 Juil - 3:35




« Oh non, ne vous excusez pas ! Je suis juste un peu surprise, je... je ne vous imaginais pas comme ça. »

« OH OH! Tant mieux alors ! Enfin , je pense. » Ricana le mâle , affable comme jamais.
« Et vous avez raison : les cafés sont des endroits honorables, surtout le nôtre ! Il est très douillet et on s'y sent très vite à l'aise, grâce à la tonne de tapis et de coussins qu'on a fichus à terre. C'est pour donner un style du Sud, ça attire les touristes. Vous devriez y faire un tour, un de ces quatre ! Je suis sûre que vous allez adorer ! »
« Je n'y manquerai pas! Promis ! » Un peu de chaleur dans ces fraîches contrées. Il en ronronna d'avance , imaginant déjà des coupoles de laits et autres liquides réchauffés par les eaux thermales. Effectivement , sa gorge vibra un moment , tandis qu'il plissait ses yeux et dilatait ses pupilles.

« Au fait, votre bijouterie est loin d'ici ? » Le changement de ton vint lui faire vriller les moustaches. Parler de sa boutique était l'un des hobbies favoris. Il se ressaisit. Toussant un peu pour s'excuser de son attitude de chaton.

« Oh non ! Justement je m'y hâtais ! J'ai de nouvelles pierres à polir. » Reculant un peu , il ouvrit la voie sans attendre. « J'en ai trouvé des somptieuuuuuses... » L'imita-t-il , joyeusement. « *Ronronnement* Une belle bleue , une verte et une améthyste... Il m'a bien fallu grimper pour l'avoir ! »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dresroav.deviantart.com/
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: Re: C'était prévisible | Mordred Mer 29 Juil - 21:45
Je lui emboîte immédiatement le pas, trop contente d'avoir droit à une escorte personnelle et, avec un peu de chance, une visite guidée de la bijouterie la plus connue du coin. Ou, en tout cas, la seule que je connais. Quoi qu'il en soit, je suis sûre que mon aventure va faire baver les copains - tant que je ramène une preuve de mon escapade, évidemment. Et je sais exactement le genre de preuve qui me plairait : du style dorée, avec une belle bleue, une verte et une améthyste que je ne peux qu'imaginer.
- Grimper ?
Je penche un peu la tête sur le côté, un sourire au coin des babines. Bizarrement, j'ai un peu de mal à visualiser Mordred en plein exercice physique, tendant désespérément la patte vers une gemme incrustée dans une paroi rocheuse. Parce que les pierres précieuses ne poussent pas sur les arbres... n'est-ce pas ?
- Vous faites tout tout seul ? Je veux dire - c'est beaucoup de travail, de créer des bijoux, non ? Surtout si vous devez chercher les gemmes vous-mêmes...
Peut-être avait-il un contrat avec d'autres bijoutiers, histoire de se faciliter le travail ? Connaissait-il des Diggers qui lui fournissaient des pierres précieuses ? Ou bien avait-il engagé une ribambelle d'assistants ? Et combien de temps il fallait, au juste, pour produire des colliers et autres ornements ? Aah, tellement de questions à poser !
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
PAROLES : 55
RENAISSANCE : 06/02/2015
PATRIE : Royaume du Nord.


PANTHERINAE ID
RANG: Acteur
RÉSUMÉ:
: 23
MessageSujet: Re: C'était prévisible | Mordred Mer 29 Juil - 22:54




Dansant un peu du croupion , sa queue se releva à la question , indiscrète mais tout aussi intéressante.
« Vous faites tout tout seul ? Je veux dire - c'est beaucoup de travail, de créer des bijoux, non ? Surtout si vous devez chercher les gemmes vous-mêmes... »

« Seul ? Haha ! Impossible ...! » Lui avoua Mordred , sincère. « D'ordinaire , je suis escorté dans les montagnes lors de mes recherches. Puis , les érudits , les chercheurs m'aident à dénicher les filons dont je n'extrais que les plus jolis ! Les Montagnes du Nord sont bien trop hostiles pour un simple félin comme moi... » En effet , les chutes , les éboulements sont fréquents dans ses endroits escarpés. En tant que bourgeois , le sport n'était pas l'un de ses hobbies les plus fréquents. Pourtant , depuis qu'il avait apprit l'existence des gemmes. Le petit Noble qu'était Mordred s'évertuait à vouloir accompagner chaque groupe de mineurs.

« Mais , c'est bien moi qui polit chaque pierres brut pour les mystifier en vrai rayons de soleil ! » Mordred gloussa comme une dinde. « J'ai plusieurs contacts. » Et il en fini ainsi. Imaginant bien que sa dernière réponse ne satisferait pas l'appétit de la puce Umbra derrière lui.

« Hum hum ! OH OH OH ! Mais que vois-je ! Ne serait-ce pas l'ombre de ma maisonnette ? » Au lieu se dessinait déjà les petites tuiles du bâtiment aux couleurs violacés. Son toit en était recouvert. Ce qui donnait un aspect bordeaux , magenta quand les faibles rayons venaient frapper dessus. Hormis les vitrines qui exposaient les magnifiques pierres et toilettes , l'ensemble était assez sobre bien qu’exagérément grand. Deux petites tours , pointant vers le ciel et une cheminée. On aurait pu croire qu'il vivait dedans.

Sur la petite estrade qui servait d'escalier , deux femelles en age et à la fourrure défraîchit , se laissait porter par leurs fantasmes de bijoux. L'une soupira en observant le magnifique collier en forme de flocon de neige , tout décoré de topaze blanchâtres. Donnant au pendentif , un aspect fantomatique. Voir transparent. Celui-ci semblait mit en évidence , aux détriments des autres bijoux qui n'avaient rien à envier à celui-ci.

Aux pas , elles se tournèrent vers eux. Les oreilles droites. Puis , détalèrent comme des fautives.

Bizarrement , le félin bleuté se sentit coupable.

« Les dames d'abord. » Encouragea Mordred , désignant la porte. Il avait troqué son ton enjoué pour un , plus peinaud. « Je vous rejoindrais. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dresroav.deviantart.com/
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: Re: C'était prévisible | Mordred Mer 29 Juil - 23:33
J'écoute avec la plus grande attention les explications de Mordred, faisant tout mon possible afin de ne pas lui couper la parole pour lui poser des questions sur les moindres détails de son récit. Mais, alors que je cède enfin à la curiosité et ouvre ma bouche pour assouvir ma soif de connaissance, le voilà qui me coupe dans mon élan pour m'informer que nous arrivons. Ah oui, en effet, nous n'étions pas loin ! Ravie, j'oublie instantanément que je n'ai pas eu réponse à toutes mes questions pour me concentrer sur la bâtisse. Je la trouve charmante, bien qu'un peu grande pour être douillette. Le toit, surtout, m'enchante : de si jolies tuiles, on n'en voit pas tous les jours ! Chez nous, le toit est plat pour servir de terrasse en été - terrasse très rarement utilisée au vu de la température moyenne de l'Empire, mais ça reste un argument de choc quand on veut prouver que notre établissement est indéniablement meilleur que les autres.

Émerveillée, je ne porte guère attention aux lécheuses de vitrines et commence à tendre moi-même le cou pour apercevoir les bijoux exposés. Et quand mon nouvel ami me propose d'entrer, je ne me fais pas prier et plonge à l'intérieur avec un petit « Pschoui ! » débile.
'Faut pas chercher à comprendre, c'est un réflexe. A chaque fois que je trouve un peu d'obscurité, je suis bien trop heureuse pour le garder pour moi. A l'ombre, la lourdeur du soleil qui me pèse tant disparaît et je me sens instantanément plus légère, libérée du poids de la lumière qui me fait mal aux yeux. Une agréable fraîcheur tombe sur mes épaules alors que mes volutes blanchâtres apparaissent. Du coup, j'ai le tic d'imiter le bruit de la vapeur qui se crée, comme je l'ai entendu chez le forgeron, l'an passé - le pauvre avait reçu l'ordre de forger des armes, et principalement des extensions tranchantes pour les crocs des Prius. Et dire que tout son travail avait fini aux oubliettes...
- Waaaaw... C'est magnifique !
Mes yeux blancs observent tout, je gigote d'un coin à l'autre de la boutique, j'admire chaque bijou, chaque ornement et je m'extasie devant la moindre gemme qui attire mon regard. Une véritable chatonne...
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
PAROLES : 55
RENAISSANCE : 06/02/2015
PATRIE : Royaume du Nord.


PANTHERINAE ID
RANG: Acteur
RÉSUMÉ:
: 23
MessageSujet: Re: C'était prévisible | Mordred Jeu 30 Juil - 1:03




Surgissant comme une ombre , le joaillier acquiesça d'un grande rire.
« N'est-ce pas ! »
Se faufilant entre les piédestaux en verre , tel un serpent , il s'attela , près du comptoir. Là où trônait , derrière , encore des armoires de verres , pleine de bijoux. Quoique. L'une d'elle portait des outils , un mouchoir usé par le temps et une lunette plaquée dorée.

« Bienvenue ... Dans mon aaaaaantre ! » Annonça-t-il , en se couvrant le visage pareillement à une certaine chauve-souris féline se nourrissant de sang. Puis , abaissant lentement sa patte. Il remonta fièrement le menton , calquant outrageusement l'air noble de celui que tout le monde respectait.

« Fuf ! » Une douleur l'attaqua aux épaules , une aiguille ! « ... ! Que diriez-vous d'un bleu cobalt ? Ou un mieux ! Un diamant ! Q-quel est la couleur favorite de votre... Mère , c'est cela ? »







« Les diamants sont les meilleurs amis des femmes... C'est vendeur ! »

Mordred batifole en #Royalblue


drawing by Mordred
Autres images:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dresroav.deviantart.com/
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: Re: C'était prévisible | Mordred Jeu 30 Juil - 1:27
Encore une fois, Mordred sait parfaitement s'y prendre pour m'amuser, et sa performance vampirique m'arrache un léger rire. Voilà qui permet de me calmer et de me focaliser sur l'important au lieu de m'éparpiller aux quatre coins du magasin. J'acquiesce doucement pour lui confirmer qu'il s'agit bien de ma mère tout en pensant à sa suggestion. Un bleu cobalt ? C'était quoi, ça ? Il y avait du bleu normal et du bleu pas normal ? Totalement inculte en matière de gemmes, je préfère garder les lèvres closes plutôt que de poser encore mille et une questions. Un diamant serait parfait, et je m'apprête à le dire avant de me raviser au dernier moment. Peut-être serait-il plus sage d'opter pour quelque chose de plus modeste et de plus abordable... quelque chose qui rentre dans mon budget.
- Elle n'est pas difficile, elle aime toutes les couleurs ! Et puis, elle ne fera pas la fine bouche devant le cadeau de sa fille - je pense qu'elle adorera, peu importe la forme et la couleur de la pierre !
Telle était la magie de l'amour maternel. Dussé-je lui offrir une simple fleur qu'elle serait aux anges. Alors, un bijou tout droit sorti de l'atelier d'un joaillier réputé...
- Oh, je sais !
Éclair de génie, voilà l'idée parfaite !
- Le mieux, ce serait qu'elle puisse penser à moi chaque fois qu'elle le verra. Vous auriez des pierres roses ?
Je ne m'y connais pas assez pour lui dire qu'un quartz rose serait parfait, mais c'est un expert, il saura de quoi je parle. Quant à savoir s'il en a en stock et si ce n'est pas trop cher, c'est une autre histoire...
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
PAROLES : 55
RENAISSANCE : 06/02/2015
PATRIE : Royaume du Nord.


PANTHERINAE ID
RANG: Acteur
RÉSUMÉ:
: 23
MessageSujet: Re: C'était prévisible | Mordred Ven 31 Juil - 22:37




« Du Rose , du Rose... » Fit-t-il , pensivement. « Je dois bien avoir ça quelque part ! » Et le voila ! Farfouillant et furetant dans tous les recoins de son commerce à la recherche du Saint Objet. Ouvrant toutes les tiroirs , toutes les caisses de ses grosses pattes. Celles-ci étaient pleine à craquer de bijoux et pierres mais aucune Rose.

Le Cornu commença à s'impatienter.

« Où diable , sont-t-elles ?! » Mordred commença à penser que L'Unique semblait l'avoir dans on mauvais jour. Tout avait commencé délicieusement pourtant ...

« Oh ! Que suis-je bête ! » Il vola , presque jusqu'à sa caisse au comptoir. « Idiot chaton que suis-je. » Il disparut en bas. Ne laissant simplement sa queue dépasser du comptoir. Le membre poilue s'hérissant quand il eut crier : « Je te tiens ! »

Forçant un peu. Il réussit à retirer un coffret rougeâtre aux bordures mordorées , aussi grande qu'un petit couffin. Contrairement à ce que l'on pouvait croire. Le Joaillier , de son actif , ne lui présenta le coffre mais plutôt un parchemin jauni mais semblant parfaitement intact. Des closes en lettres manuscrites , de l'écriture régionale. Et un emplacement en bas , pour qu'elle y laisse une empreinte de patte.

« Hm ... Une pierre qui vous ressemble. Dans mon étale , je ne pense pas pouvoir trouver une Rose qui vous égale. Hum hum. » Roucoula le félin , sincère. « Il me faudra bien plusieurs jours pour pouvoir polir une pierre telle , sans en rougir. » Revêtant son habit de commerçant , il poursuivit. « Indiquez moi la couleur , la brillance et la forme que vous voulez. Et dans quelques jours , je vous l'enverrai. » Il lui sourit , espérant qu'elle ne soit pas trop déçu. Ses Roses étaient purs et s'était bien cela le problème. Une pierre qui lui ressemble ? Dénicher et Façonner une pierre , rappelant une femelle. Un challenge ! « C'est un contrat de confiance. N'ayez crainte ! Si jamais , je faillis à ma tache ! Je vous laisserais me couper les moustaches ! » Conclu-t-il , de manière théâtrale. Mordred eut un nouveau rire , tandis qu'il s'imaginait sans moustaches.









« Les diamants sont les meilleurs amis des femmes... C'est vendeur ! »

Mordred batifole en #Royalblue


drawing by Mordred
Autres images:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dresroav.deviantart.com/
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: Re: C'était prévisible | Mordred Sam 1 Aoû - 16:19
C'est étrange comme, à côté de Mordred qui s'agite dans tous les sens, j'ai l'air sage comme une image. D'habitude, c'est le contraire : c'est moi qui court partout à la recherche de telle coupelle disparue, et les clients qui me regardent en souriant doucement. Intriguée, je suis des yeux les mouvements du joaillier, restant en retrait pour ne pas le gêner dans sa quête. Et quand, enfin, il me présente un étrange parchemin, je me contente de me pencher en avant pour mieux le lire. Sans dire un mot, sans m'extasier, en parfaite petite demoiselle bien élevée.

La couleur, la brillance et la forme ? Ohlàlà, il ne faudrait pas que ça devienne technique... Mais, par chance, l'imagination ne m'a jamais manqué, et je commence à avoir une idée de ce que je veux. Une idée vague, très vague - vous me connaissez, il ne faut pas grand-chose pour me contenter -, mais une idée quand même.

« Si jamais je faillis à ma tâche !
Je vous laisserai me couper les moustaches ! »

Mon rire, encore une fois, fait écho au sien. C'est drôle, et en plus, ça rime !
- Oh, mais ne vous inquiétez pas ! Je vous fais entièrement confiance !
Et, pour lui prouver ma bonne foi, je plonge sans attendre la patte dans le joli petit encrier qui siège sur le comptoir, avant de l'apposer délicatement à l'emplacement prévu. Voilà comment on signe les contrats : on ne cherche même pas les petites écritures cachées ici et là, on ferme les yeux, on sourit et on fait confiance. Qu'est-ce qui pourrait m'arriver, de toute façon ?
- Nous disons donc : une pierre rose - qui peut tirer sur le mauve ou le bleu, ça ne me dérangera pas, je me doute bien qu'il sera ardu de dénicher du rose 100% rose -, taillée en forme de corne légèrement courbée et pointue au bout, de façon à ce qu'elle me ressemble. Je secoue machinalement la tête, pour montrer à Mordred que la pierre pourrait ressembler aux cornes translucides qui jouent sur le sommet de mon crâne. Et brillante au possible !
Plus ça brille, mieux c'est, non ? Fière de ma petite tirade sérieuse, je lève imperceptiblement le menton pour jouer à la cliente bourgeoise habituée à de tels achats. J'espère sincèrement que je n'en exige pas trop et que tout ça n'embêtera pas Mordred - loin de moi l'idée de le faire suer à la tâche, tout ça pour une simple gemme ! Alors, je redeviens moi-même pour lui demander d'une petite voix :
- Ça ira ?
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
PAROLES : 55
RENAISSANCE : 06/02/2015
PATRIE : Royaume du Nord.


PANTHERINAE ID
RANG: Acteur
RÉSUMÉ:
: 23
MessageSujet: Re: C'était prévisible | Mordred Dim 2 Aoû - 1:04




« Ça ira. » Lui répondit-il , assuré et bienveillant.

Mordred rangea habilement le parchemin , qu'il roula avant de le déposer dans un nouveau coffret , ouvert. Dedans , trônaient plusieurs rouleaux de même taille , illustrant ses commandes.

« Je suis sincèrement désolé , pour cette petite attente. » S'excusa-t-il , encore. « Tenez ! Servez-vous. » Accoudé à son comptoir , il poussa de la patte , un petit vase vers elle. Un vase en verre et semblant purement décoratif. Il était emplie de belles perces-neiges. « Ah moins que vous préférez les sucreries ? » Sourit-t-il , en tentant de guider son regard sans pupilles de sa patte.

La clochette de la porte s'agita.

Et il salua le nouveau arrivant. Un félin aux airs de vieux richard à longues moustaches , accompagné de sa compagne , une belle Naturae , arborant des fleurs blanches sur encolure. Elle portait une belle toilette , mais semblait ne pas s'en contenter.

Le Mari salua le joaillier de son air fatigué. Mordred ne put s’empêcher de lui lancer un sourire coincé , compatissant , un peu.








« Les diamants sont les meilleurs amis des femmes... C'est vendeur ! »

Mordred batifole en #Royalblue


drawing by Mordred
Autres images:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dresroav.deviantart.com/
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: Re: C'était prévisible | Mordred Dim 2 Aoû - 11:30
Mais voyons, tout le monde préfère les sucreries ! Souriante, je ne suis pas du tout incommodée par cette petite attente - l'anniversaire de ma mère ne prendra place que dans trois semaines. Je ne m'y connais pas en joaillerie, mais je suppose que ça devrait laisser le temps à Mordred de faire son travail sans se sentir pressé...

Je me tourne vers les nouveaux arrivés, impressionnée par leur attitude tellement... typique. Et après, on m'en veut de juger les aristocrates sans les connaître ? Mais ceux-là confirment tous les stéréotypes ! Là où, dans mon quartier, je les aurais salué d'un grand sourire et d'un vaillant "Bonjour !", ici, je me contente d'un poli signe de tête. Me retournant vers Mordred, je lui fais mes adieux :
- Eh bien, je vais vous laisser à votre travail. N'hésitez pas à passer me voir au restaurant, je vous y accueillerai avec grand plaisir ! A bientôt !
Et, sans même lui donner l'adresse dudit restaurant, je m'éclipse et disparaît dans la rue. C'est là tout le charme du quartier populaire de la Cité : on y flâne, on s'y perd, et on finit par trouver sa destination en suivant les bonnes odeurs de nourriture... Et puis, notre établissement n'est pas difficile à trouver - nous aurions été bien bêtes de l'installer dans un coin paumé. Mordred n'aurait qu'à suivre l'avenue principale, et il tomberait sur nous. Aucun doute là-dessus. Enfin, j'espère...
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
PAROLES : 55
RENAISSANCE : 06/02/2015
PATRIE : Royaume du Nord.


PANTHERINAE ID
RANG: Acteur
RÉSUMÉ:
: 23
MessageSujet: Re: C'était prévisible | Mordred Dim 2 Aoû - 12:06
THE END



« Les diamants sont les meilleurs amis des femmes... C'est vendeur ! »

Mordred batifole en #Royalblue


drawing by Mordred
Autres images:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dresroav.deviantart.com/
AuteurMessage
avatar
PAROLES : 461
RENAISSANCE : 08/01/2015
AGE : 21
PATRIE : L'Inconnu
CREDO :

Il est omnipotent.




PANTHERINAE ID
RANG: Légende
RÉSUMÉ:
: Une Infinité
MessageSujet: Re: C'était prévisible | Mordred Dim 2 Aoû - 12:11

Et un Sujet terminé, un!
+ 5 gemmes @Mordred
+ 5 gemmes @Antiva

Et comme c'est le tout premier RP terminé du forum, l'Unique est bon et vous offres une Fiole Noire chacun. Faites en bon usage...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pactemorendrullrpg.forumactif.org
AuteurMessage

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: C'était prévisible | Mordred
Revenir en haut Aller en bas

C'était prévisible | Mordred

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mörendrüll ::  :: RPs Terminés-