AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Le Monocorne | feat Dandelion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
PAROLES : 55
RENAISSANCE : 06/02/2015
PATRIE : Royaume du Nord.


PANTHERINAE ID
RANG: Acteur
RÉSUMÉ:
: 23
MessageSujet: Le Monocorne | feat Dandelion Ven 28 Oct - 20:15



Prédéfini utilisé : Henri

Le bâillement ennuyé d'Henri résonna entre les murs de la grande battisse. De tous cotés, les gardes postés aux points stratégiques de l'endroit l’assassinèrent du regard. La sécurité semblait avoir été renforcé depuis les attentats et les nouveaux maux qui agitaient la Cité du Nord. Exceptionnellement, on leur avait accordé un accès limité à la Bibliothèque. Les yeux larmoyants et l'air débraillé de Mordred avait sensiblement touché - ou agacé - les cerbères à l'entrée. Le pauvre bougre était vêtu de guenilles et d'une longue cape qui cachait le haut de son visage. Il agissait comme un pestiféré, alors que son état de santé était plus que normal.

Henri lui pria de se tenir tranquille. Et ils entrèrent dans la Bibliothèque, sous les regards curieux des gardes environnants.

<< Bon, commençons. >>

******

Voila maintenant une heure que les deux bijoutiers furetaient dans les archives. L'air morne pour un, et un air vaguement désabusé pour l'autre. Mordred n'était pas revenu à la bibliothèque depuis sa rencontre avec Antiva, il avait oublié combien la recherche théorique pouvait être barbante. Surtout pour deux gentlemans aussi casses-cous que Henri et Mordred.

<< Tu as trouvé quelque chose ? >> Souffla l'Umbra, en refermant un autre livre. A ses cotés, Mordred prit sa tête entre ses deux pattes, feignant de s'arracher la fourrure du visage sous le désespoir et l'ennui.

<< NOOOOOooonnnnn! >> Un " Chuuuuuuuuuttt! " les rappela à l'ordre.
Henri soupira, rangeant le livre dans son étagère en contrebas.
<< Je crois que tu es condamnée à rester ainsi, mon Cornu. >>
Mordred retint un sanglot. Il avait déplacé ses pattes de ses joues à sa gueule, totalement désemparé.
<< Ne fait pas cette tête, voyons. Cela te donne... >> Henri fit une moue pensive en regardant la tête du tigre encore déformée par la nouvelle. << ... Sophistiqué ? >>
Mordred explosa.
<< Sophistiqué ?! Mais je vais être la risée du Grand Gala en faveur de l'Unique ! >>
<< Ce sont tes créations que le monde va voir et non tes cornes. >> tenta de la rassurer l'Umbra. Mordred remonta le nez, les yeux humides puis sourit à son ami, le remerciant officieusement d'essayer de l'apaiser.
<< Mais j'avoue.... que c'est assez amusant. >> Henri ne put retenir un gloussement en pointant la corde déformée de Mordred. Lui qui avait d'habitude une tête de bouc, avait maintenant une corne qui tournoyait dans un sens pas très naturel.

Ils avaient feuilletés toutes les livres de médecines à leur disposition. Mais, toujours aucuns remèdes contre les déformations de cornes accidentelles par une confrontation avec un Mammouth ancien berserk chez un sujet Corbinus.

Spoiler:
 







« Les diamants sont les meilleurs amis des femmes... C'est vendeur ! »

Mordred batifole en #Royalblue


drawing by Mordred
Autres images:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dresroav.deviantart.com/
AuteurMessage
avatar
PAROLES : 83
RENAISSANCE : 05/10/2015
AGE : 21
PATRIE : Northern Kingdom
CREDO :
PRESENTATION

APPEL A L'AVENTURE



PANTHERINAE ID
RANG: Héros
RÉSUMÉ:
: 32
MessageSujet: Re: Le Monocorne | feat Dandelion Sam 29 Oct - 17:29
    Depuis quelques jours il n’arrêtait pas. C’était la course tout le temps. Il y avait tant à faire, tant de problèmes à régler, tant d’éperdus à réconforter, à rassurer alors que lui-même tentait tant bien que mal de contenir un monstre de panique tapis au fond de son être.
    Dans sa liste des choses à accomplir au plus vite se trouvait à la première place la pêche aux informations. La dernière fois qu’il en avait eu qui semblaient réellement mener quelque part, c’était lorsqu’il avait trouvé un certain document à la bibliothèque - document à présent parfaitement en sécurité, caché dans le palais car trop précieux. Alors il se décida, entre deux réunions, d’y passer en coup de vent pour fouiller les rayons. Avec un peu de chance, il pourrait avoir de nouveaux éléments à sa disposition.
    Il s’y rendit sous couvert d’anonymat. Enfin presque. Malgré une grande cape qui le recouvrait intégralement - afin de ne pas être interrompu tous les trois mètres car son temps était précieux et il serait plus utile à son peuple en l’employant efficacement plutôt qu’en le passant à répondre à tout le monde dans la rue - il se fit reconnaître deux ou trois fois. Il prit le temps de répondre tout de même, sans s’éterniser tout de fois.
    Il arriva rapidement à la bibliothèque et se mit immédiatement au travail. Il se dirigea vers les rayons d’où Alexander, celui qui avait découvert le premier parchemin, était arrivé. Il chercha pendant une dizaine de minutes et enfin deux parchemins lui semblèrent intéressants. Il les prit avec lui et s’approcha d’une table où il pourrait les étudier tranquillement.
    Pendant sa lecture, il commença à avoir chaud et, d’un coup de tête, il se débarrassa de sa capuche qui lui retomba sur les épaules. Trop concentré sur sa lecture, le problème qu’il voulait éviter en se dissimulant - être reconnu et dérangé - lui était sorti de l’esprit.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
PAROLES : 55
RENAISSANCE : 06/02/2015
PATRIE : Royaume du Nord.


PANTHERINAE ID
RANG: Acteur
RÉSUMÉ:
: 23
MessageSujet: Re: Le Monocorne | feat Dandelion Sam 29 Oct - 18:25


Les pleurs de Mordred résonnèrent dans la salle. Henri souffla du nez, résigné.
<< Allez, rentrons. Je vais te faire du bouillon spécial déception. >> Henri flatta le dos de son compère et lui remit son chaperon noir.
Mordred se releva et laissa tomber son parchemin. L'encolure voûté et les oreilles orientées vers le bas.
Il renifla, fort. Enlevant la morve qui lui coulait de la narine. Le bleuté leva le nez vers lui et le fixa de ses yeux humides, tel un enfant qu'on essayait de consoler.
<< Avec de la vraie caille ? >>
Henri approuva, ronronnant.
<< Avec de la vraie caille. >> répéta-t-il, confiant.

Ils s’apprêtèrent pour partir. Prenant le soin de ranger le peu de désordre qu'ils avaient laissés en fouillant dans les archives. Les joailliers passèrent près d'une table où un homme encapuchonné s'affairait sous sa tonne de parchemins.

Mordred qui était en arrière fut le seul des deux à voir quand le personnage mystérieux dévoila sa crinière. Et ses bois. Le tigre à la corne déformée ouvrit la gueule en grand, béat de stupéfaction lorsque son identité fut dévoilée.

<< PAR L'UNIQUE! VOUS ETES...! >> En entendant son cri qui fit écho dans toute la battisse, Henri se retourna vers yeux, sourcillant. Il fut doublement plus surprise lorsque que le Bleuté s'écrasa au sol, dans une révérence grotesque, aux pieds du Lion Blanc. La cape de Mordred flotta derrière lui, sous l'action et alla doucement retomber sur le haut du corps du Bijoutier. Il se retrouva totalement camouflé sous sa cape, seulement la croupe à l'air libre.

<< ...! >> Henri s'empressa de faire de même. montrant sa nuque offerte et le nez pointant vers le bas. Ses bijoux touchèrent le sol.

<< Quel honneur! Votre majesté Impériale! J'ai tant de questions à vous poser! >> dit Mordred, sous sa cape.









« Les diamants sont les meilleurs amis des femmes... C'est vendeur ! »

Mordred batifole en #Royalblue


drawing by Mordred
Autres images:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dresroav.deviantart.com/
AuteurMessage
avatar
PAROLES : 83
RENAISSANCE : 05/10/2015
AGE : 21
PATRIE : Northern Kingdom
CREDO :
PRESENTATION

APPEL A L'AVENTURE



PANTHERINAE ID
RANG: Héros
RÉSUMÉ:
: 32
MessageSujet: Re: Le Monocorne | feat Dandelion Lun 31 Oct - 17:58


    Le grand lion blanc était totalement absorbé par ses lectures. Il n’avait jamais pris le temps d’étudier en profondeur l’histoire des religions de Mörendrüll et le regrettait : c’était particulièrement intéressant, surtout en ce moment.
    Il lisait vite, enregistrait le plus d’informations qu’il pouvait. Il passait d’un parchemin à l’autre avec fébrilité. Cependant, il ne trouvait pas ce qu’il cherchait. Rien qui soit de la teneur de ce qu’il avait pu lire sur le document qu’il avait eu entre les pattes il y a quelques semaines de cela. Un coup d’oeil à une fenêtre lui apprit qu’il avait déjà passé plusieurs heures en ces lieux. Il décida de se permettre encore quelques temps avant de retourner au palais, et entama un nouvel ouvrage.
    Il fut tirer de sa lecture par une exclamation qui le fit presque sursauter tellement il s’était éloigné de la réalité. Sous tension depuis si longtemps, il laissa échapper un grondement. Brusque retour au monde réel. Dans sa surprise, il fit tomber trois ou quatre livres.
    L’individu qui l’avait interpellé si bruyamment était à présent courbé en une amusante révérence - en tout cas elle fit sourire Dandelion, en toute bienveillance. Celui qui l’accompagnait ne mit pas longtemps à en faire autant. Le premier, d’un bleu sombre à corne de bouc - dont une étrangement déformée - arborait une cape qui, dans son mouvement, vint se déposer en flottant sur sa tête, si bien que n’en dépassait que son arrière-train. Le sourire de Dandelion s’élargit. Le second, moins expansif, d’un bordeaux foncé, fit cliqueter les bijoux qu’il portait lorsqu’il se courba. C’est alors que parvinrent aux oreilles du Roi les quelques mots qui furent prononcer sous cape et qui achevèrent de le mettre de bonne humeur.
    Ce duo était en si total décalage avec son quotidien morne et sinistre de ces dernières semaines que Dandelion ne put qu’éprouver une certaine bienveillance à leur égard.
    « Parlez moins fort voyons ! Je suis ici en toute discrétion, je ne veux pas attirer l’attention. Une émeute ne ferait en rien avancer les choses. Relevez-vous. » murmura-t-il.
    Dandelion remit tant bien que mal sa capuche en place - des trous avaient été pratiqués dans ce tissu de soie de la meilleure des qualités afin qu’il puisse y passer ses cornes - et s’avança vers eux. Il s’assit en face d’eux, tranquillement, et les observa pendant quelques minutes. Il avait décidé de prendre quelques minutes pour répondre à leur question. Cela lui faisait une pause des plus agréables dans son travail.
    « Je ne promets pas de répondre à toutes les interrogations que vous formulerez, soit parce que je ne jugerai pas prudent de vous faire part de certains détails, soit tout simplement car je n’aurais pas non plus les réponses que vous demanderez. »
    Il poussa un bref soupir.
    « Mais j’essaierai. »





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
PAROLES : 55
RENAISSANCE : 06/02/2015
PATRIE : Royaume du Nord.


PANTHERINAE ID
RANG: Acteur
RÉSUMÉ:
: 23
MessageSujet: Re: Le Monocorne | feat Dandelion Sam 5 Nov - 19:10

« Parlez moins fort voyons ! Je suis ici en toute discrétion, je ne veux pas attirer l’attention. Une émeute ne ferait en rien avancer les choses. Relevez-vous. »
Le duo s'empressa de s’exécuter. Le bleu approuvant vivement à chaque mots sortant de la bouche de l'empereur.
« Oui, oui! Discret! Chuut! » Mordred retint son souffle quand le lion se centra sur eux. Il aurait pu avoir le soleil dans le dos, si la pièce n'était pas aussi sombre.
« Je ne promets pas de répondre à toutes les interrogations que vous formulerez, soit parce que je ne jugerai pas prudent de vous faire part de certains détails, soit tout simplement car je n’aurais pas non plus les réponses que vous demanderez. Mais j’essaierai. »

« Oh, ce sont des questions toutes assez simple. Enfin, surtout pour un illuminé comme vous! ... Euh! » Mordred plaqua une patte contre sa bouche, en faute. « Enfin, je ne dis pas là que vous êtes fou, hein ! Non non! Je voulais dire... intelligent! Connaisseur! Éclairé ! Oui, c'est cela ! Éclairéééé! »
Ce fut à Henri de soupirer. Il donna quelques coups de coudes à son compère pour le presser. Mordred s'éclaircit donc la voix, puis reprit. Essayant d'être un peu plus confiant.

« Oui, oui! Donc, hm. Vous savez, en ces temps durs, il est de plus en plus dur pour vos sujets de se divertir. C'est pour cela que moi et Henri... » Il pointa du nez l'Umbra rougeoyant. « ... nous voulions... comme... organiser une petite fête mondaine. En faveur de notre Dieu l'Unique. De la joie, de la dentelle , du luxe, tout cela dans l'ambiance de la fête. » Dire que Mordred suait à grosses gouttes était une euphémisme. C'est limite si il ne serrait pas les cuisses pour ne pas s'uriner dessus. Il appuya sa demande d'un sourire crispé, ses traits étaient exagérément joyeux. Pitoyable, presque.

Henri reprit le speech, naturellement posé. L'Umbra se rapprocha de son ami et se frotta à lui, profitant de cette proximité pour prendre sa place et le pousser de la patte arrière.
« Une petite fête. Un festival pour être plus précis. Nous voulions privilégier l'Art et œuvrer dans un grand défilé de mode. » sourit-t-il, avec un air entendu.








« Les diamants sont les meilleurs amis des femmes... C'est vendeur ! »

Mordred batifole en #Royalblue


drawing by Mordred
Autres images:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dresroav.deviantart.com/
AuteurMessage
avatar
PAROLES : 83
RENAISSANCE : 05/10/2015
AGE : 21
PATRIE : Northern Kingdom
CREDO :
PRESENTATION

APPEL A L'AVENTURE



PANTHERINAE ID
RANG: Héros
RÉSUMÉ:
: 32
MessageSujet: Re: Le Monocorne | feat Dandelion Sam 11 Fév - 13:48
    [J'suis vraiment désolée du retard Dixie :v]

    Les deux compères obéirent à la seconde. Le premier, avec sa corne toute retournée, hochait du chef avec un enthousiasme qui força l’empereur à se concentrer pour ne pas rire franchement. Il ne put retenir un petit sourire qui vint étirer ses babines.

    «  Oh, ce sont des questions toutes assez simple. Enfin, surtout pour un illuminé comme vous! ... Euh! Enfin, je ne dis pas là que vous êtes fou, hein ! Non non! Je voulais dire... intelligent! Connaisseur! Éclairé ! Oui, c'est cela ! Éclairéééé! »

    Maintenant Dandelion souriait franchement. Il ne riait pas, de peur que son interlocuteur ne prenne cela comme une moquerie, bien qu’il lui sembla que ce n’était pas un individu habité de ce genre de susceptibilité. Le fait est que l’immaculé était rarement qualifié d’illuminé. En fait, jamais. Il y avait une première fois à tout. La détresse dans laquelle son erreur l’avait plongé était proche du ridicule, mais tellement sincère que le lion ne pensa pas une seule fois à avoir pitié ou à se moquer. Son premier élan eut plutôt été de rassurer le pauvre hère. Mais celui-ci ne se stoppa pas, et même sembla accélérer le débit de ses paroles.

    «  Oui, oui! Donc, hm. Vous savez, en ces temps durs, il est de plus en plus dur pour vos sujets de se divertir. C'est pour cela que moi et Henri... nous voulions... comme... organiser une petite fête mondaine. En faveur de notre Dieu l'Unique. De la joie, de la dentelle , du luxe, tout cela dans l'ambiance de la fête. »


    Dandelion en resta coi. Lui qui s’attendait à évoquer les catastrophes actuelles, à demeurer dans la sombre ambiance quotidienne qui était maintenant la sienne, se retrouvait projeté au milieu d’un projet d’une futilité qui aurait semblé indécente pour n’importe qui au vu du contexte dans lequel il était proposé.

    «  Une petite fête. Un festival pour être plus précis. Nous voulions privilégier l'Art et œuvrer dans un grand défilé de mode. »

    Il en restait béa, parfaitement stupéfait. Il les dévisageait l’un après l’autre, encore peu sûr de ce qu’il venait d’entendre.

    « Vous souhaitez donc organiser une grande réception, faire la fête, organiser un défilé de mode, tout cela à la gloire de l’Unique et dans le contexte actuel ? »

    N’importe qui leur rirait au nez. Il y avait effectivement des milliers de choses à faire sans que l’on ne s’encombre de ce genre d’évènement que beaucoup jugeraient comme déplacé.
    Mais Dandelion n’était pas tout le monde. Dans son esprit de calculateur, les éléments se mettaient en place petit à petit. Il y vit l’occasion de changer les idées de tout le monde et de remonter le moral de ses citoyens. Il ne se rendait pas encore compte à quel point cela le concernait lui aussi, même en ce moment précis où un vent de fraicheur soufflait dans son esprit en parvenant même à faire naître des sourires sincères.
    Il les regardait d’un air faussement sévère, avant de lâcher :

    « C’est une excellente idée ! Vous êtes des génies tous les deux ! La couronne vous aidera dans votre entreprise, et je vous laisse chercher des volontaires pour tout mettre en place. Informez moi de vos avancés, de la date à laquelle vous donnerez ce gala. Je serais présent bien sûr ! »

    Tandis que les dernières paroles pouvaient porter à croire qu’il trouvait cette idée mauvaise, honteuse même, celles-ci, pensait-il, devaient avoir achever de les rassurer et de les enthousiasmer.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le Monocorne | feat Dandelion
Revenir en haut Aller en bas

Le Monocorne | feat Dandelion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Dupe Dandelion de Benefit
» benefit... qu en pensez vous?
» You, alive ? Haha. Ϟ feat. Eun Ae
» Un p'tit coup vite fait, bien fait [PV: Jessica StJames feat Yitzhak Anavim]
» Curiosity is a bad sin ! feat. Heath

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mörendrüll ::  :: Bibliothèque Antique-