AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Ton combat fût le nôtre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
PAROLES : 246
RENAISSANCE : 07/08/2015
AGE : 19
PATRIE : The Herd
CREDO : « POUR L'UNIQUE !! »



PANTHERINAE ID
RANG: Acteur
RÉSUMÉ:
: 36
MessageSujet: Ton combat fût le nôtre. Dim 14 Fév - 12:24






Ton combat fût le nôtre

feat. Illeris

La nuit était tombée, à présent. Et si la cité du Sud continuait à festoyer à cette heure-ci de la nuit, comme le voulait la coutume, Sioban souhaitait s'éloigner de l'euphorie générale. Rendre hommage aux morts avec les siens, oui. Mais elle ne le ferait certainement pas au milieu d'inconnus dont l'existence entière était fausse. Non, cette fête était bien trop intime pour pouvoir mélanger les coutumes.

Elle sortit de la cité pour longer les murailles qui paraissaient si neuves de l'extérieur mais qui, pourtant, ne reflétaient en rien la pauvreté emprisonnée à l'intérieur des fortifications. Tout était fait pour attirer les voyageurs qui, par la suite, ne pourraient plus fuir. La cité du Sud n'était ni plus ni moins qu'une prison dorée où les Prius s'étaient égarés.

La femelle s'éloigna du mur de pierres pour rejoindre le ruisseau qui irriguait les terres du Sud. Elle le longea à son tour, d'un pas lent, silencieuse.
Ses coussinets entrèrent en contact avec la terre meuble et froide qui bordait le cour d'eau, faisant frissonner le félin. Les journées dans le Sud étaient étouffante suite à leur proximité avec le désert, et incompatibles avec la fourrure et la peau épaisse des guerriers d'antan. Alors bien que l'atmosphère se refroidissait la nuit, un peu de fraîcheur était toujours la bienvenue.

Elle se laissa bercer par les doux sons alentours alors qu'elle continuait à cheminer en silence, ses pas épousant parfaitement le calme de la nuit malgré son imposante corpulence.
Elle avait toujours aimé la nuit. L’obscurité l'attirait depuis petite et bien que certains pouvaient se sentir oppressé par les ténèbres, cela l'avait -aussi loin qu'elle se souvenait- toujours calmé.

La jeune Prius arriva bientôt à destination. Le ruisseau s'élargit pour laisser place à une plus grande étendue d'eau bordée de quelques arbres qui se plaisaient à pousser à cet endroit favorable à la vie, permettant ainsi de faire barrage au sable du désert qui longeait les terres du Sud.
La femelle tachetée s'approcha lentement, fixant la surface miroitante qui reflétait les rayons de la lune, baignant l'Oasis entier dans une lumière blafarde.
Voilà où elle serait tranquille. Ici, personne ne viendrait la déranger pour accomplir son rituel. Tout le monde était bien trop occupé à banqueter entre les murailles du royaume de Saqr et ses reines.

Sa patte vint frôler la surface de l'eau, faisant onduler l'Oasis à son contact. Elle s'allongea pour cette fois ci venir laper le liquide qu'elle sentit descendre dans son œsophage au fur et à mesure des gorgées qu'elle avalait.
Désaltérée, elle finit finalement par se rasseoir, grimaçant encore sous la douleur des courbatures qu'il lui restait de la bataille qui s'était déroulée des semaines plus tôt. Son réflexe fut de passer sa langue sur sa babine à présent cicatrisée où ses moustaches, toujours plus courtes que celles de gauche, avaient cependant commencé à repousser.

Elle leva la tête vers le ciel, suivant des yeux un lumignon qui flottait dans le firmament à travers les trous de son crâne orné qui lui faisait office de casque pour la cérémonie.
Son regard s'attarda sur les étoiles qui parsemaient le ciel, et après avoir lancé un dernier coup d'oeil à la bougie qui quittait son champ de vision. Elle prononça d'une voix haute et distincte avec un accent parfait :

« Arces arn Majh ! »

Et les guerriers d'antan s'étant éteints à ses côtés se dessinèrent dans son esprit.



Avatar (c) Nix.
Signature (c) Dumdog.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ton combat fût le nôtre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» WORKING WOMEN À L'ITALIENNE - Le combat pour la parité
» 59ieme soldat mort au combat en Afghanistan
» Un vrai combat...
» l'avion de combat moderne le plus moche
» Les rêves du nageur de combat avaient un goût de sel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mörendrüll ::  :: RPs Terminés-