AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Les vrais joyaux de cette cité ft. Mordred

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: Les vrais joyaux de cette cité ft. Mordred Sam 24 Oct - 19:15
ALEKSANDER
Les vrais joyaux de cette cité
Aleksander contemplait la ville dévastée. Il soupira. Il était parti deux jours dans les montagnes du Nord et lorsqu'il était revenu, la ville, la grande Cité du Nord était effondrée, réduite à un tas de ruines poussiéreuses. Il ne pouvait s'empêcher de plaindre les pauvres gens qui étaient là lors du désastre. Apparemment, beaucoup avaient perdu dans cet événement. Beaucoup avaient subi des pertes matérielles et beaucoup avaient perdu des proches.

Perché sur le toit de sa maison, il soupira une seconde fois. Il avait apporté son aide aux rescapés de la tragédie et avait été dégoûté de voir que les dirigeants n'avaient pas fait grands choses pour aider les réfugiés. Une raison de haïr encore plus les hauts placés.

Il secoua la tête. Ces personnes ne changeraient donc jamais. C'était une des choses qui faisaient le malheur de l'umbra. Voir le peuple, les personnes parmi lesquelles il avait grandi, délaissé par les dirigeants le révoltait et l'attristait au plus haut point.

Alek regarda encore un instant la ville et détourna les yeux. Il fallait qu'il se change les idées, et il savait parfaitement où il devait aller pour ça. Il eu une petite pensée pour remercier l'Unique d'avoir épargné son bureau de se fléau. Il descendit du toit et rentra dans sa chambre. Il prit une cape de velours bleu foncé, la jeta négligemment sur ses épaules et sortit.

Le quartier des joailliers était comme sa deuxième maison. Tous les bijoutiers le connaissaient et le savait comme un très bon client. Et pour cause, le dandy umbra, qui malgré sa richesse aimait plus que tout les humbles gens, ne pouvaient s'empêcher d'acheter toujours plus de bijoux et de parures. Certains jours, il regrettait presque de ne pas avoir les mêmes cornes de Dandelion pour y disposer encore plus d'ornements.

Pourtant, cette fois-ci, Aleksander ne s'y arrêta même pas.

Il ne jeta même pas un regard aux boutiques dans lesquelles il avait l'habitude d'aller. Les vrais joyaux de cette cité ne sont pas ceux qu'on trouve des les bijouteries ou les boutiques de luxe, ce sont les habitants de cette ville, autrefois d'un blanc immaculé.

Aleksander se dirigeait vers les quartiers détruits de la ville. On ne lui avait raconté que vaguement comment tout cela était arrivé. Un mammouth dénommé Ulheim serait arrivé, contrôlé par Noxious, un insecte répugnant à la solde de l'Omen et aurait tout détruit... L'Omen... Il avait déjà vu ce nom dans la bibliothèque antique, mais il n'arrivait pas à se souvenir dans quel ouvrage il l'avait lu. Il haussa les épaules. Certains de ses clients lui en avaient appris plus que le vieux bouquin qu'il avait lu là-dessus.

La nuit commençait à tomber. Les feu-follets de l'umbra s'allumèrent sans prévenir, mais il était maintenant habitué. Il s'approchait de la partie la plus endommagée de la ville. Les bâtiments étaient plus détruits ici que dans les quartiers où il était passé avant. Soudain, au détour d'une rue, il aperçut un pelage qui lui était familier. Il pressa le pas pour être sûr de ne pas se tromper. C'était bien Mordred qu'il avait vu. Aleksander appréciait beaucoup ce bijoutier. Ce cornibus avait un sens particulièrement développé de la beauté des pierres et des bijoux. La panthère aimait beaucoup l'authenticité, l'honnêteté et le sens des affaires du joaillier. Alek se devait d'aller le saluer.

"Bien le bonsoir Mordred !"

Il se sentit soudain un peu honteux, n'ayant rien trouvé de mieux à dire. Malgré ça, il garda son sourire presque enjôleur -qu'il avait la plupart du temps- collé au visage.


Désolée d'avoir mis autant de temps, en général, je me presse plus, mais là, j'ai fait de la daube, j'étais pas très inspirée, voir pas inspirée du tout :/
ft. MORDRED
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
PAROLES : 55
RENAISSANCE : 06/02/2015
PATRIE : Royaume du Nord.


PANTHERINAE ID
RANG: Acteur
RÉSUMÉ:
: 23
MessageSujet: Re: Les vrais joyaux de cette cité ft. Mordred Sam 24 Oct - 23:15




[ Pas grave ! Je m'adapte à tout c: Il est très bien , ce RP ! ♥ ]

Prédéfini utilisé : Henri

« Bien le bonsoir Mordred ! » Le concerné sursauta , manquant de faire tomber ses poids de tissus qu'il peinait à transporter jusqu'à sa boutique. Accompagné de son fidèle acolyte , Henri. Les deux bijoutiers , chargés comme des mules , semblaient plus que pressés.

Malgré cela , le Cornibus bleuté s’arrêta en plein mouvement pour accueillir le dandy. Au désespoir de son ami qui voulait retrouver la chaleur de leur repaire. Mordred laissa donc tomber tous son capharnaüm et salua vivement le léopard au pelage blanc de la patte.
« Oh , bonsoir Sire Aleksander ! »

Henri roula des yeux , résigné à attendre leur nouvel ami.

« Tes tissus , mon Cornu. » Souffla l'Umbra rougeâtre en pointant les tonnes de textiles prenant l'eau sur le sol.
« Oh , grand Dieu ! » Il s'empressa de sauver les rouleaux de tissus rouges , roses , blancs et de milles couleurs , bien imbibés d'eau de neige. Henri l'aida à attraper les derniers rubans qui accompagnait le tout. « Petit , petit , petit ! Venez voir , papa ! » Siffla-t-il à l'intention de son matériel récalcitrant. Et il en attrapa un nouveau , coloré de bordeaux. Son action en poussant un autre.

Une bobine de fil dorée roula jusqu'aux pattes d'Aleksander , semblant vouloir échapper à son destin de devenir l’élément d'une nouvelle robe pour hommes.





« Les diamants sont les meilleurs amis des femmes... C'est vendeur ! »

Mordred batifole en #Royalblue


drawing by Mordred
Autres images:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dresroav.deviantart.com/
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Les vrais joyaux de cette cité ft. Mordred Dim 25 Oct - 23:26
ALEKSANDER
Les vrais joyaux de cette cité

"Oh bonsoir Sire Aleksander ! "

L'interressé ronronna.

"Sire, c'est un peu exagéré tout de même."

Aleksander se tourna par la suite vers l'autre umbra.

"Excusez-moi, bonsoir à vous aussi."

Où était-il pour oublier ses bonnes manières ? Enfin... Il prêta attention au chargement des deux comparses. Les tissus qu'ils transportaient étaient magnifiques, et d'excellente qualité. Des tissus comme ceux-ci n'auraient pu se soustraire à son oeil expert.

"Tes tissus, mon Cornu."

Le surnom fit sourire Aleksander. Les deux artisans semblaient bien encombrés, et surtout bien pressés.

"OH GRAND DIEU !"

Le cri du bijoutier le fit sursauter. Tous ses tissus traînaient par terre et prenaient l'eau. Il regarda les deux pantherinae s'activer, remuer pour éviter le maximum de dégâts. L'un ramassait les rubans, l'autre se chargeait des rouleaux de tissus. Le léopard ne savait plus vraiment où se mettre dans tout ce tas de fourrures et d'étoffes remuant. Il leur jetait un regard presque inquiet et trépigna sur ses pattes avant, ne sachant pas quoi faire pour les aider.

"Petit, petit, petit ! Venez voir papa !"

Cette fois-ci, il ne put s'en empêcher et lâcha un rire franc et sincère -pas des petits gloussements qu'on entendait dans les soirées mondaines-. Aleksander riait fort et rauque, sûrement une mauvaise habitude de la rue. Mais il n'avait pu se retenir, la manière dont Mordred était fou de sa marchandise était vraiment très drôle.

Un mouvement attira son attention. Une bobine de fil doré toute mignonne roula à ses pattes. Il l'observa avec attention un instant et la saisit entre ses crocs. Il fit un pas en avant vers les bijoutiers.

"Donnez moi des choses à porter ! Je vais vous aider, je ne peux pas vous laisser repartir comme ça ! "

Il afficha un grand sourire. Il avait bien le temps d'aider les joailliers, il n'avait rien à faire d'important. Et ce n'est pas d'être en contact avec ces deux pantherinae fort sympathique qui allait le déranger.
ft. MORDRED
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
PAROLES : 55
RENAISSANCE : 06/02/2015
PATRIE : Royaume du Nord.


PANTHERINAE ID
RANG: Acteur
RÉSUMÉ:
: 23
MessageSujet: Re: Les vrais joyaux de cette cité ft. Mordred Mer 28 Oct - 18:50




« Ce n'est pas nécessai-... »

« Mais puisqu'il le demande ! » Argumenta brièvement Mordred en s'empressant de partager sa marchandise. Henri fut prit d'un soupir , mais conserva ses rouleaux. Mordred défit ses lourdes besaces , et tendit plusieurs rouleaux de tissus azurés , cyans et bleu roi à leur nouveau collègue. « Tenez ! Ce sont les plus précieux ! Je vous fait confiance ! » Lui sourit-t-il. « Nous sommes à quelques pas. Vous devez connaitre notre boutique , non ? " M&H " ! Nos ini-.. »

L'Umbra renifla.
Et son compère le remarqua.

« Oh , cesse donc un peu ! La nouvelle enseigne a déjà été installé. On ne peut plus la changer. » Lacha le tigre bleu , sur un ton facétieux.





« Les diamants sont les meilleurs amis des femmes... C'est vendeur ! »

Mordred batifole en #Royalblue


drawing by Mordred
Autres images:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dresroav.deviantart.com/
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Les vrais joyaux de cette cité ft. Mordred Lun 21 Déc - 21:39
Aleksander a écrit:
ALEKSANDER
Les vrais joyaux de cette cité
"Tenez ! Ce sont les plus précieux ! Je vous fait confiance !"

Aleksander reçut les tissus avec un "Ouf !". Il les regarda un instant, admirant leurs magnifiques teintes de bleus de toute sorte, leurs reflets brillant dans ses yeux.

"Ils sont magnifiques ! Vraiment, tout bonnement, incroyablement MA-GI-FI-QUES."

"Nous sommes à quelques pas."

Le léopard le savait, même si le le cornibus n'avait pas l'air de se rappeler, il était déjà passé dans leur boutique plusieurs fois.

"Vous devez connaitre notre boutique , non ? " M&H " ! Nos ini-.."

Le léopard entendit aussi le reniflement de l'umbra mécontent. Sûrement que l'ordre des initiales ne lui plaisait pas. Sans doute aurait-il voulu que la première lettre de son nom soit aussi la première de l'enseigne.

"Oh , cesse donc un peu ! La nouvelle enseigne a déjà été installée. On ne peut plus la changer."

Il avait vu juste. Les deux compères se chamaillaient pour l'ordre des initiales dans leur enseigne. Ne voulant pas assister à ce qui ressemblait presque à une dispute conjuguale, le léopard pressa les deux bijoutiers.

"Vous n'étiez pas déjà en retard messieurs ? Si c'est le cas, vous devriez vous presser un peu."

Sans même attendre une réponse, il partit dans la direction indiquée par Mordred, chargé des tissus bleutés.
ft. MORDRED
Revenir en haut Aller en bas

Les vrais joyaux de cette cité ft. Mordred

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Cité provisoire de la forêt de Montgeon
» Besoin de trouver un ral qui s'approche le plus de cette photo!
» Dieppe la Cité de l'Ivoire.
» Et la littérature eut enfin droit de cité au Québec
» cité Kléber

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mörendrüll ::  :: RPs Terminés-